Aller au contenu principal

[Covid-19] La Foire de Chalons définitivement annulée

Le dernier espoir a fait long feu : la Foire de Chalons est définitivement annulée.

© Foire de Châlons-en-Champagne

Une dépêche AFP largement reprise hier annonçait l'annulation de la 74e édition de la Foire de Chalons. Pourtant, ses organisateurs se refusaient à officialiser la nouvelle, suspendus aux conclusions d’une ultime réunion, prévue ce 18 août.

Bruno Forget, commissaire général de la foire, a aujourd'hui jeté l’éponge. « Je suis en colère parce qu'on n’essaye même pas. Dans notre région, le virus n'est même pas actif. » Ce dernier avait déjà dénoncé le « diktat de la technostructure parisienne, qui a décrété l’interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes lors des foires, mais pas dans les parcs de loisirs ou les centres commerciaux, dans le métro ou les Champs Elysées. »

La demande de dérogation au seuil des 5000 personnes par jour avait été rejeté par le préfet de la Marne le 14 aout dernier, en raison des risques croissants de diffusion du Covid-19. « Un nombre significatif d’exposants et de visiteurs provient de territoires qui connaissent une dégradation de leurs indicateurs sanitaires », justifiait la préfecture.

Rassemblant 250 000 personnes et 800 exposants sur dix jours, la foire de Chalons est le traditionnel évènement de la rentrée pour la région Grand-Est. C’est aussi la première foire agricole en province et la deuxième en France après le Salon de l’agriculture. Elle devait ouvrir le 4 septembre prochain.

La crise de la Covid-19 n'en finit pas de bousculer le monde agricole. Nombre de rendez-vous ont été annulés, à commencer par le Sima, Potato Europe et Innov'Agri. L'impact se fait aussi sentir sur les marché des grandes cultures. La Covid-19 a notamment anéanti la rentabilité de certaines cultures industrielles, à commencer par le lin.

Retrouvez notre dossier sur l'onde de choc coronavirus
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Sébastien Windsor Chambres d'agriculture
« 15 % des agriculteurs pourraient ne pas passer l’année » dans les zones intermédiaires (Chambres d'agriculture)
Sébastien Windsor , président de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, a alerté sur la situation difficile de…
« Une rénovation de toiture avec du photovoltaïque pour un risque zéro »
Sylvain Pigeon, agriculteur à Mareuil en Brie (51), a changé la toiture de son bâtiment en développant un projet photovoltaïque…
plan de relance - volet agricole
Plan de relance/agriculture : 1,2 milliard d'euros pour la souveraineté agroalimentaire française
Plan protéines doté de 100 millions d'euros, "aide à la conversion" pour l'agroéquipement, crédit d'impôt pour la certification…
Avec une année 2020 "catastrophique" faisant suite à plusieurs mauvaises campagnes, les responsables de l'AGPB Eric Thirouin (président, à gauche) et Philippe Heusèle (secrétaire général) ont appelé à des mesures d'urgence pour soutenir le secteur. © G. Omnès
« Plus de la moitié des céréaliers ne dégageront aucun revenu en 2020 » (AGPB)
Le syndicat céréalier pointe du doigt la situation très difficile des grandes cultures depuis plusieurs années et qui culmine en…
chargement d'un bateau au port céréalier de Rouen
Blé tendre : les exportations françaises menacée par la Russie sur l'Algérie
Selon Thierry de Boussac, du Synacomex, le cahier des charges de l'office d'Etat algérien, en charge des importations de blé…
Sur la ferme de Benoît Le Helloco, le miscanthus avait été implanté pour protéger un cours d'eau. L'agriculteur a désormais décidé d'en implanter sur une ZNT le long d'une habitation qui jouxte sa parcelle. © G. Omnès
Pesticides/riverains : « le miscanthus était la seule solution »
Benoît Le Helloco a décidé d’implanter une bande de miscanthus pour ne plus subir la pression exercée par un riverain qui borde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures