Aller au contenu principal

Colza : un outil pour estimer le risque altise

Pour évaluer la nécessité ou pas de réaliser un traitement insecticide, Terres Inovia met à disposition un outil pour mesurer le niveau d’impact que font peser les altises adultes sur un colza au début de son développement.

Les adultes d'altises consomment les jeunes feuilles de colza en août et septembre.
Les adultes d'altises consomment les jeunes feuilles de colza en août et septembre.
© V. Marmuse

L’institut Terres Inovia a mis en ligne un outil d’aide à la décision visant à estimer le risque de dégâts à la levée du colza dû aux adultes d’altises d’hiver (Psylliodes chrysocephalus) et d’altises des crucifères (Phyllotreta sp.). L’utilisateur doit renseigner le stade du colza, les conditions de levée de la culture, la présence d’insectes ainsi que le pourcentage de plantes attaquées et de surface foliaire consommée. L’outil évalue alors le risque de dégâts (nul, faible, moyen, élevé) et l’associe à un conseil.

Lire aussi | Colza : combiner les moyens de lutte contre les altises et charançons à l’automne

Le colza se montre très vulnérable aux attaques d'altises de la levée au stade « 4 feuilles ». Les adultes consomment les jeunes feuilles en août et septembre. Il est important d’agir sur cette période en cas de fortes attaques qui peuvent handicaper la croissance des jeunes colzas. L’outil de Terres Inovia est disponible gratuitement sur le site web de l’institut à toute personne ayant créé son compte personnel. Deux autres outils devraient arriver prochainement pour estimer les risques liés au charançon du bourgeon terminal et aux larves d’altises.

Lire aussi : [Auxiliaire] Reconnaître les micro-guêpes parasites des coléoptères du colza

Les plus lus

Dans son local phytosanitaire, l’agriculteur doit vérifier que chaque produit détient une AMM en cours de validité.
Contrôle phytosanitaire : ce que vous devez savoir pour être prêt sur votre exploitation
Bien connaître la réglementation sur l’usage des phyto est impératif pour se préparer à un contrôle. Vigilance sur le classement…
Les semences de ferme gagnent du terrain au profit des trieurs à façon dont l'activité augmente.
La suprématie des semences fermières bouscule les équilibres de la filière
Les semences de ferme ont pris le pas sur les semences certifiées en céréales à paille. Faut-il s’inquiéter pour l’amélioration…
Via leur rôle de stockage de carbone dans le sol, les grandes cultures contribuent à la lutte contre le changement climatique.
Le label bas carbone grandes cultures est validé
Les filières de grandes cultures ont enfin leur label bas carbone. Ce sésame devrait permettre à des collectifs d’agriculteurs de…
Faire appel à un voisin ou à une entreprise spécialisée limite les soucis mais n'évite pas les explications et les prises de décisions.
Exploitation agricole : à l’âge de la retraite, quelles solutions pour attendre un repreneur ?
À l’approche de la retraite, des agriculteurs veulent lever le pied sans passer la main, en attendant un éventuel repreneur…
Émeric Simon (à gauche) et Yannick Bourdat. « La chimie marche de moins en moins face aux graminées résistantes et, avec des habitations proches, seul le désherbage mécanique permet d’intervenir jusqu’à la périphérie des parcelles. »
« Nous baissons les IFT, pas les rendements, en modifiant nos pratiques culturales »
Au sein d’un groupe Dephy isérois, Yannick Bourdat et Émeric Simon ont modifié parc matériel et assolement pour limiter le…
Tous les produits contenant  du métaldéhyde sont taxés.
Antilimaces : pour le métaldéhyde, coût augmenté et stockage obligatoire en local phyto
A compter de cette année, les produits à base de métaldéhyde font l’objet de taxes spécifiques et d’obligation de stockage en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures