Aller au contenu principal

CÉRÉALES A PAILLE
Chassé-croisé dans les traitements de semences

Disparition de molécules, arrivée de quelques autres… le paysage des produits de traitement de semences sur céréales est chamboulé.

C’était annoncé l’an passé (1). La disparition de l’anthraquinone a engendré une refonte des gammes de traitement de semences en céréales. « L’agriculteur doit mélanger plusieurs produits pour retrouver des spectres d’action similaires à certaines spécialités retirées du marché », observe Nathalie Robin, spécialiste traitements de semences chez Arvalis. Après le produit Gaucho Blé (fongicide + insecticide) qui peut être remplacé par le mélange de Gaucho 350 (imidaclopride) avec Redigo (prothioconazole), c’est le gaucho Orge qui est voué à disparaître. « Sa matière active fongicide, le triazoxyde, connaît la même ‘punition’ que l’anthraquinone. Elle n’a pas été inscrite en annexe I de la directive 91/414 et ne peut être réhomologuée. La campagne 2010-2011 est la dernière pour Gaucho Orge », précise Marc Aupetitgendre, chef du marché TS chez Bayer CropScience.

THIAMETHOXAM TOUJOURS ATTENDU

« Pour le remplacer dans un an, nous espérons l’extension d’homologation de Gaucho 350 sur orges en 2011 (et aussi avoine). Pour la partie fongicide, Redigo est déjà utilisable sur toutes les céréales.Dès 2010, Gaucho 350 est attendu sur seigle, triticales et pour lutter contre le zabre(2) », ajoute Marc Aupetitgendre. Bayer CropScience a également dans les cartons deux produits comportant la clothianidine (insecticide systémique) seule et associée avec le prothioconazole. Pour les semences de ferme, Férial arrive en remplacement de Férial Blé et a la même composition que Gaucho 350.

Chez Syngenta, l’homologation du thiamethoxam sur orges est attendue très prochainement, avec une même concentration que dans Cruiser Maïs.Disparu, Austral Plus est remplaçable par le mélange Attack (téfluthrine) + Celest Net (fludioxonil) sur toutes céréales. « L’insecticide Attack a reçu récemment une extension d’autorisation de lutte contre le zabre et les taupins en plus de la mouche grise, précise Odile Rambach, responsable support technique TS chez Syngenta. C’est le seul produit de protection des semences à avoir ces trois usages. »

Quant aux Celest Orge et Gold à spectre d’action fongicide, la société attend dans un premier temps un Celest Orge Net sans anthraquinone. BASF voit la disparition de ses fongicides et répulsifs Kinto et Seman TS. « Nous avons obtenu l’homologation du produit Premis 25 FS à base de triticonazole. En mélange avec Prélude 20 FS (prochloraze), il se substitue à Kinto TS, précise Jacky Blanchard, responsable agronomique TS chez BASF. Pour les semis 2011, les deux molécules fongicides seront réassociées dans les produits Kinto TX (Seman TX) sans l’anthraquinone. »

JOCKEY S’EN VA, REVIENT, N’EST PLUS BASF

s’était vue contrainte de retirer ses produits Jockey à base de fluquinconazole, par décision gouvernementale dans le cadre du Grenelle de l’environnement.Mais le fluquinconazole est inscrit à l’annexe I au niveau européen, ce qui le rend homologable dans les pays européens.Un recours porté en Conseil d’État par BASF a abouti à une annulation de la décision gouvernementale avec la possibilité de réinscrire les produits Jockey Flexi et Jockey Plus AB à la vente. Ces produits figurent à nouveau sur les catalogues d’usages autorisés mais BASF n’a pas souhaité en redémarrer la commercialisation. « Nous sommes intervenus auprès du Conseil d’État par principe », affirme-t-on du côté de BASF. Il ne faut pas titiller les firmes phytosanitaires. !

Christian Gloria

(1) Voir n° 226 de notre mensuel, juin 2009, pages 44 et 45.

(2) Déjà autorisé pour lutter contre pucerons, cicadelles et taupins.

Les plus lus

Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
 © Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures