Aller au contenu principal

Bilan positif du sorgho grain pour la campagne 2018

La production française de sorgho est en progression avec un rendement moyen de 55 q/ha. Cultivée dans le sud-ouest, mais aussi dans le centre et l’ouest de l’hexagone, la céréale devrait continuer à progresser en 2019.

D'après les essais d'Arvalis, la moyenne de production en sorgho grain se situe entre 70 et 80 q/ha.
© Semences de Provence

Pour la deuxième année consécutive, les surfaces en sorgho progressent sur le territoire français dépassant les 60 000 hectares répartis sur près de 8 000 exploitations. Malgré les conditions climatiques difficiles, les fortes pluies au moment des semis et la sécheresse pendant l’été, le rendement moyen de la campagne 2018 atteint 55 q/ha, légèrement en dessous de la moyenne quinquennale (57 q/ha), selon les estimations d’Agreste (ministère de l’Agriculture). Cependant ces données sont à remettre en perspective : « la moyenne prend en compte les rendements estimés en sorgho grain et sorgho fourrager », indique Jean-Luc Verdier, responsable des activités sorgho pour Arvalis, lors d’une conférence de presse organisée par Semences de Provence, le 15 novembre à Paris. « D’après les essais d’Arvalis, la moyenne de production en sorgho grain se situe entre 70 et 80 q/ha, souligne Julie Toussaint, directrice de Semences de Provence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Les sangliers, dont les populations explosent, sont responsables de 85 % des dégâts de grand gibier occasionnés aux cultures.
Dégâts de gibier : le système d’indemnisation menacé d’explosion
Les dégâts de gibier coûtent de plus en plus cher aux fédérations départementales de chasseurs. Et détruisent des cultures qui n’…
En hiver, la présence d'un couvert contribue à une meilleure infiltration de l'eau, réduisant les risques de tassement ou de lissage du sol en profondeur.
Couverts d’interculture : comment optimiser leurs bénéfices sur la structure du sol ?
Bien menés, les couverts végétaux améliorent la structure du sol sur les premiers centimètres, mais ne remplacent pas le travail…
Alexandre Dufour. "Je ne travaille pas pour toucher des indemnités des chasseurs ni pour cultiver des chardons".
Dégâts de gibier : « Nos cultures sont détruites à chaque fois »
Alexandre Dufour est agriculteur en système polyculture- élevage allaitant sur 280 hectares à Agey, en Côte-d’Or. Il déplore des…
Vu la dimension des projets de méthanisation, les banquesexaminent de près la santé financière des exploitants et le niveau de fonds propres.
Méthanisation agricole : 6 points à surveiller pour financer son projet
Rentabilité, fonds propres, compétences... Les banques exigent de plus en plus de garanties pour financer les projets de…
Une graminée comme l'orge de printemps dans la betterave montre un effet perturbateur pour l'installation de pucerons.
Jaunisse de la betterave : résultats encourageants avec les plantes compagnes
Depuis deux ans, diverses solutions de lutte contre la jaunisse de la betterave sont testées sur le terrain au travers d’un plan…
Un colza associé à la féverole développe un enracinement plus profond.
Sol : les plantes compagnes favorisent le drainage
L'association de plantes favorise le développement du système racinaire, favorable à la structure du sol.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures