Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Agrofourniture
BASF fait sa mue

BASF s’adapte au virage de l’agroécologie avec son offre produit provenant, entre autres, de nouvelles activités acquises chez Bayer.

L'agriculture de précision est l'un des domaines où BASF investit fortement.
© BASF

L’année 2018 a été à marquer d’une pierre blanche pour BASF. « Le fait marquant est l’intégration de nouvelles activités en semences et en agriculture de précision provenant de Bayer. Avec un coût de la transaction de 7,6 milliards d’euros, c’est la plus grosse acquisition que BASF n’a jamais faite, souligne Nicolas Kerfant, directeur de BASF Agro en France. Le chiffre d’affaires de ces activités (semences) correspond à 2 milliards d’euros, dont seulement 5 % en Europe (ndlr : du temps de Bayer). L’investissement en recherche et développement a augmenté considérablement également, passant de 500 millions d’euros à 900 millions d’euros. »

De fortes ambitions sur les outils d’agriculture de précision

Sur les semences, BASF a récupéré la recherche Bayer sur les blés hybrides qui devrait déboucher sur des variétés dans les cinq ans à venir. Les activités semences en colza et soja reprises également concernent le continent américain. La société allemande a repris l’entité Xarvio (une start-up à l’origine) mettant au point de multiples outils d’agriculture de précision. Pas moins de 150 personnes travaillent pour Xarvio à travers le monde. Les ambitions sont fortes sur ce secteur avec un investissement de 200 millions d’euros jusque 2020 et un lancement commercial de l’offre Xarvio avec les distributeurs cette même année. Sur les ventes de produits phyto en France qui reste la spécialité de BASF Agro, sa part de marché a été de 17,7 % en 2018, en légère baisse depuis quelques années (20,3 % en 2014). Avec ses nouvelles acquisitions et le reste de ses produits, BASF engage un virage pour adapter son offre aux exigences de l’agroécologie.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Le sytème de lavage de main embarqué S-Clean
[Covid-19] : S-Clean, un système de lavage de main embarqué sur tracteur
Le système doté d’un réservoir de 3 litres est équipé d’un porte-savon liquide et de deux vannes permettant 5 à 10 lavages de…
Coronavirus : la filière pommes de terre sur le qui-vive
Fini les frites au restaurant : le confinement lié au Covid 19 fait s'effondrer la demande de pommes de terre pour l'industrie,…
Les semis de printemps ne devraient pas être perturbés par le coronavirus, les activités agricoles n'étant pas concernées par les restrictions d'activité. © J.-C.Gutner
Coronavirus : la filière céréalière fait front face à la crise
La filière céréalière s’organise pour ne pas interrompre la chaîne allant de l’appro à la transformation, en passant par la…
En 2019, la gendarmerie a relevé 1776 dégradations sur les exploitations agricoles. © Julie Pertriaux
Vols et dégradations : le travail des gendarmes fait des vagues
Le dispositif Demeter, créé pour lutter contre les violences visant le monde agricole, suscite l’émoi des opposants au modèle…
Un impact du gel plus important que prévu sur colza
Le vent de Nord-Est qui a soufflé pendant plusieurs jours la semaine dernière a aggravé les effets des températures négatives sur…
En achetant maintenant sa solution azotée pour 2021, l'économie serait d'environ 10 €/ha par rapport à la dernière campagne. © C.Baudart
Engrais: faut-il acheter la solution azotée maintenant pour 2021 ?
Couvrir ses besoins en solution azotée pour 2021 est une stratégie qui peut être gagnante au vu des prix bas proposés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures