Aller au contenu principal

Agroéquipements
Baisse du marché du matériel agricole après l'envolée de 2008

Après un bilan 2008 exceptionnel des ventes de matériel agricole, les perspectives pour 2009 sont moins encourageantes.

Le niveau exceptionnel des ventes de matériel agricole en 2008 s’est traduit par un marché français des agroéquipements en progression de 21,6 % par rapport à 2007, atteignant 4,85 milliards d’euros. Environ un tiers de ce marché correspond aux ventes de tracteurs (43661 immatriculations). Cette progression des investissements en 2008 s’explique dans le secteur des grandes cultures par la hausse des revenus de 2007. La seconde partie de l’année a d’ailleurs subi un certain ralentissement de la demande.

RETOUR AU NIVEAU DE 2007

L’année 2009 s’annonce beaucoup moins positive, surtout au second semestre, les premiers mois ayant bénéficié de report de livraison de commandes passées en 2008. Les syndicats professionnels tablent ainsi sur un retour à la normale du marché à environ 4 milliards d’euros, niveau atteint en 2007. Le manque de visibilité pour la fin 2009 inquiète les concessionnaires, dont certains voient leurs stocks augmenter. Les besoins de trésorerie pourraient se traduire par des baisses de prix. Pour revenir à l’année 2008, la production de l’industrie française a progressé de 22 % à 4,22 milliards d’euros, dont 1,52 milliard est destiné aux ventes sur le territoire et 2,70 milliards aux exportations. À noter que la progression des exportations a été plus contenue que celle de la demande du marché français. Ce dernier a vu ses importations progresser de 15,6 % à 3,33 milliards, ce qui représente 69 % des ventes. La plus forte hausse revient aux matériels de travail du sol et de semis. Le principal fournisseur reste l’Allemagne (34 %), suivi de l’Italie (16 %). !

Le point par type de matériel

Les ventes de tracteurs standards (hors tracteurs spécialisés et espaces verts) ont progressé de 16,5 % avec 31 557 unités. La catégorie des 120 à 150 chevaux gagne 11% et celle des plus de 150 chevaux, 69%. À noter que la puissance moyenne des tracteurs atteint 133 chevaux DIN. Pour 2009, les prévisions tablent sur un recul de 14 % des immatriculations à 27100 tracteurs.

Concernant les chargeurs télescopiques, le marché a atteint 4 300 unités en 2008 (+ 9 %) et il devrait régresser à 4 000 en 2008.

Les ventes de moissonneuses-batteuses qui ont atteint 2 671 unités en 2007-2008 (+36%), devraient reculer de 12% à 2350 machines pour la saison 2008-2009 qui s’achèvera en août prochain.

Le marché des matériels d’entretien et d’implantation des cultures a progressé de 15 à 20 % selon les catégories (travail du sol, semis, fertilisation, pulvérisation). La baisse pour 2009 s’annonce plutôt mesurée avec un recul de 5 à 10 % selon les secteurs. Même les ventes de pulvérisateurs sont attendues à la baisse, malgré l’arrivée du contrôle technique obligatoire qui pourrait être favorable au renouvellement de certains appareils.

Les remorques monocoques se sont vendues au nombre de 7700 unités, soit une hausse de 10 %. Les modèles de grosse capacité ont la cote avec une progression de 27 % pour les plus de 20 tonnes. La capacité moyenne des remorques monocoques vendues est de 15 tonnes. La baisse attendue pour 2009 devrait se solder par un retour au niveau de 2007. Réalisé à partir des statistiques de la filière des agroéquipements (Axema et Sedima).

Les plus lus

Tour de vis Covid : le télétravail systématique étendu à l’agriculture
Protéger le monde agricole de la pandémie en pleine progression dans les territoires : c'est l'objectif visé par le gouvernement…
Des betteraves en début de levée sont  vulnérables au gel. © C. Gloria
Météo : gel à risque en vue pour les colzas et les betteraves
L’an passé avait connu un épisode de froid intense à la fin mars qui avait eu un impact sur les cultures, notamment sur les…
Au stade cotylédon, le gel se traduit par un noircissement qui se généralise et détruit le pied de betterave. © F. Franzetti
Gel : betteraves, céréales, colzas... quelles conséquences pour les cultures ?
Outre des dégâts spectaculaires en vigne et en arboriculture, le gel a aussi été destructeur pour les grandes cultures, à…
Gel/betteraves : Cristal Union fournira gratuitement les semences des ressemis pour préserver les surfaces
Le groupe coopératif Cristal Union fournira gratuitement les semences pour ressemer les parcelles de betteraves détruites par le…
Le comportement du blé OGM tolérant à la sécheresse dans les conditions très difficiles de 2020 a convaincu Guillermo Irastorza d'accroître sa surface en 2021. © G. Irastorza
« J’ai cultivé du blé OGM résistant à la sécheresse », G. Irastorza, agriculteur argentin
Guillermo Irastorza, producteur argentin, a participé en 2020 aux essais plein air à grande échelle du blé OGM HB4 récemment…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures