Aller au contenu principal

Nouvelle convention collective agricole : « Avec mon salarié, nous avons passé en revue toutes ses tâches »

Jean-Christophe Huré est producteur de grandes cultures à Juranville, dans le Loiret. Avec son salarié, il a passé en revue les taches que ce dernier effectuait sur son exploitation pour appliquer la nouvelle convention collective.

 © J.-C. Huré
J-C Huré : "Le social est un domaine complexe qui bouge trop vite et il serait risqué de s’y aventurer sans accompagnement".
© J.-C. Huré

« J’emploie un ouvrier agricole via un groupement d’employeurs. Je me suis intéressé à la nouvelle convention collective durant l’automne, en m’appuyant sur un document explicatif très fonctionnel réalisé par la FNSEA et sur l’accompagnement juridique et social d’Amélie Archenault, de la FNSEA45. Les bulletins de salaire sont réalisés par le CER France. Le social est un domaine complexe qui bouge trop vite et il serait risqué de s’y aventurer sans accompagnement. Il ne faut pas prétendre vouloir agir seul, sans être entouré, donc rassuré… Ces informations m’ont permis d’appliquer facilement la nouvelle convention collective.

J’ai commencé par échanger avec mon salarié sur sa fonction et ses responsabilités. Je lui ai expliqué la nouvelle méthodologie puis nous avons passé en revue les tâches qu’il effectuait. Cela m’a permis d’identifier les degrés par critère dans la grille de classification et de calculer le nombre de points total. Mon salarié prend des décisions, anticipe et rend compte.

Ce n’est pas un ouvrier de base. Le résultat a montré que sa rémunération était supérieure au salaire minimum du palier sur lequel était positionné son poste. Étant donné son expérience et son implication, j’ai profité de cette évolution pour revaloriser sa rémunération. Vu la rareté des salariés agricoles, il est important d’encourager les profils autonomes et qui s’investissent. »

Les plus lus

© Groupe Safer
Les terres agricoles, toujours objet de convoitise
Agriculteurs, promoteurs, investisseurs… La terre agricole reste convoitée. Malgré l’arrivée sur le marché de parcelles liée aux…
Dans de nombreuses régions, les niveaux élevés d’évapotranspirations affectent déjà les potentiels. © Jérôme Chabanne
Sécheresse  agricole : le mal est-il déjà fait pour les cultures ?
Le déficit de pluviométrie est d’ores et déjà critique pour les cultures en place dans le sud de la France et dans les terres…
Les engrais minéraux représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.  © C. Baudart
Loi Climat : une nouvelle taxation des engrais pour 2024 ?
Parmi les mesures phare du projet de loi « Climat et résilience » : la taxation des engrais azotés. Cette dernière est envisagée…
Sur céréales, l'intensité des dégâts est lié à l’espèce, au stade et à l’exposition. © C. Baudart
Gel : des pertes autour de 10 % en colza et betterave
Les dégâts liés à l’épisode de gel qui a frappé les campagnes françaises à partir du 12 avril commencent à être chiffrés en…
S’agrandir ou consolider une structure d’exploitation est un objectif prioritaire pour nombre d’agriculteurs © C. Baudart
Foncier agricole : se poser les bonnes questions avant d’acheter
Pouvoir acheter du foncier est une chance. Mais c’est aussi un projet qui peut peser sur votre trésorerie au quotidien. Comment…
Des exploitants à titre individuel anticipent parfois leur fin de carrière en créant une SCEA dans laquelle est intégré dès le départ le repreneur. © C. Baudart
Foncier agricole : les raisons du succès des cessions de parts sociales
Les cessions partielles de parts sociales de société sont aujourd’hui un moyen simple et sûr de céder son entreprise agricole. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures