Aller au contenu principal
Font Size

Les coopératives investissent le e-commerce

Avec Aladin.farm, les coopératives agricoles sont passées à l’offensive sur le web. Vu comme un prolongement en ligne de l’activité traditionnelle, leur site s’adresse à 50 000 adhérents et aligne les atouts.

Stéphane Marcel, directeur général d’Aladin.farm. « Aladin.farm permet aux coopératives de rentrer dans l’ère du multicanal digital. » © Aladin
Stéphane Marcel, directeur général d’Aladin.farm. « Aladin.farm permet aux coopératives de rentrer dans l’ère du multicanal digital. »
© Aladin

Depuis décembre dernier, l’e-commerce agricole compte un nouveau venu : Aladin.farm. Créé par les coopératives agricoles de l’Union InVivo, ce site investit le secteur avec des objectifs ambitieux et pourrait rapidement s’arroger une belle place. L’Union InVivo représente plus de 50 % de parts du marché des appros. « Aladin.farm permet aux coopératives de rentrer dans l’ère du multicanal digital », présente Stéphane Marcel, directeur général d’Aladin.farm.

Une réponse alternative au commerce digital proposé aux agriculteurs

Porté par neuf coopératives — Agora, EMC2, Coopérative Dauphinoise, Maïsadour, Natup, Noriap, Ocealia, Uneal et Val de Gascogne — totalisant 50 000 agriculteurs, le site propose aujourd’hui 15 000 références de phytos et de semences. La gamme devrait s’élargir rapidement à « 100 % des besoins des agriculteurs » : intrants, mais aussi agroéquipements, pièces d’usure, services, informations spécialisées. « Aladin.farm est une réponse alternative, française, au commerce digital proposée aux agriculteurs », précise Stéphane Marcel, en alignant ses atouts, comme des plateformes logistiques performantes et des paiements sécurisés via le compte adhérents.

« C’est un vrai gain de temps, en particulier en réappro. »

Les utilisateurs semblent satisfaits. « Je peux commander à n’importe quelle heure de la journée et je suis livré dans les deux jours. C’est un site pratique, clair et facile d’accès avec des prix affichés nets », témoigne Laurent Campistron, agriculteur dans les Landes et adhérent à Maïsadour. « J’ai commencé par commander un insecticide et depuis j’ai fait trois commandes, appuie Henri Surreaux, agriculteur à Blanzay dans la Vienne et adhérent à Océalia. C’est un vrai gain de temps, en particulier en réappro. » 

En parallèle, les techniciens suivent les commandes passées et en cours via un espace dédié. « L’agriculteur est plus autonome et nous pouvons nous consacrer à d’autres sujets », précise Jacky Artaud, conseiller d’exploitation chez Océalia. L’outil devient un service du quotidien.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Aymeric et Margot Ferté, Gilles Lancelin, Romaric Paucellier : trois expériences du bio en grandes cultures. © DR/C. Baudart
Bio en grandes cultures : la nouvelle génération de convertis bouge les lignes
Une exploitation de grandes cultures qui passe en bio ? C’est désormais banal. Partout, des conversions s’engagent, souvent par…
Jaunisse sur betterave
Crise/betteraves : le gouvernement ouvre la porte à l'usage dérogatoire des néonicotinoïdes
Le ministère de l'Agriculture annonce qu'il fera une proposition législative pour permettre d'utiliser des traitements de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures