Aller au contenu principal

Pierre de Lépinau, directeur général d’Adivalor
Agriculture / environnement : « 64 % de nos déchets plastiques sont recyclés »

Le patron d’Adivalor, éco-organisme sans but lucratif en charge de la collecte des déchets agricoles, présente les grands chiffres du recyclage des déchets agricoles et rappelle les objectifs en la matière.

Pierre de Lépinau : 79000 t de plastiques et emballages usagés agricoles ont été collectées
© Adivalor

Comment évolue l’activité de collecte d’Adivalor ?

« En 2019, 79 000 tonnes de plastiques et emballages usagés agricoles ont été collectées, soit 70 % des quantités mises sur le marché. Le taux de collecte moyen sur les emballages phyto est de 83 %. En 2019, les collectes ont poursuivi leur progression avec une augmentation de 2 000 tonnes des emballages et plastiques usagés collectés. La France est le seul pays d’Europe à disposer d’une organisation aussi performante dans ce domaine. »

Que change la loi sur l’économie circulaire de février 2020 ?

« L’une des façons de consommer moins de ressource, c’est de recycler. L’Europe voudrait voir recycler 50 % des plastiques d’ici à 2025 (la France 100 % !), pour limiter la consommation de la ressource. Notre filière affiche un taux de recyclage des emballages plastiques de 64 % en 2019. Fort de ce constat, Adivalor a obtenu un statut particulier, qui reconnaît notre système de gestion spécifique mis en œuvre depuis 2001 et permet de prolonger notre travail. »

Quels sont les prochains chantiers d’Adivalor ?

« Nous entendons améliorer les performances de collecte. Le taux de collecte moyen est bon mais cache de fortes disparités. Il ne dépasse parfois pas 30 % pour les emballages souples (sacs, boîtes) au sud de la Loire. Notre objectif est d’atteindre un taux de collecte moyen de 90 % d’ici à 2030.La collecte des sacs de semences en papier est un autre axe de progrès : aujourd’hui, seul un tiers de ces sacs est collecté. Pour le recyclage des plastiques, les prix actuels du pétrole n’incitent pas les industriels à intégrer ces matières recyclées dans leurs process. Une obligation d’incorporer 20 à 30 % de plastiques recyclés dans les emballages permettrait de sécuriser les débouchés des recycleurs et de ramener les cours à des niveaux économiquement viables. »

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Les agriculteurs se sont précipités pour déposer des demandes d'aides à l'investissement dans le cadre du plan Protéines, poussant FranceAgriMer à suspendre la téléprocédure. © J.-C. Gutner
Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès
En 48 heures, FranceAgriMer a enregistré 4 000 dossiers de demandes de subventions pour l’aide à l’investissement matériel dans…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures