Aller au contenu principal

Vente en ligne : « Proposer des services pour relancer la consommation »

Laurence et Samuel Perret ont créé leur entreprise de vente de produits alimentaires en ligne il y a plus de 10 ans. Une activité qui trouve du sens en ajoutant la notion de services à celui de la vente de produits locaux et de saison.

L'entreprise Com' 3 Pom propose un service de livraison sur le lieu de travail de paniers de produits principalement locaux.
© M. Le Corre

« C’est une étude du CTIFL constatant la baisse de la consommation des fruits et légumes qui m’a donné envie de créer notre entreprise Com’3 pom, relate Laurence Perret. Une des conclusions était que le développement de services pouvait contribuer à relancer leur consommation. » C’est donc bien sur cette notion de service que cette entreprise de vente de produits locaux en ligne s’est basée il y a maintenant plus de 10 ans. « Nous livrons les commandes passées sur notre site internet directement sur le lieu de travail de nos clients ou chez eux, détaille la chef d’entreprise. Cela leur évite de faire des courses. »

A lire aussi : Le net se lance dans les courses (réservé aux abonnés)

 

Laurence et son mari Samuel proposent aussi des paniers-recettes, dans lesquels tous les ingrédients pour réaliser une recette sont rassemblés. « Nous trouvons du sens à notre métier en assistant nos clients au quotidien à respecter leurs valeurs d’une consommation de produits locaux et de saison. » La fraîcheur des produits est garantie avec un maximum de trois jours entre la cueillette et la livraison pour les produits non stockables. « Nous garantissons du goût avec une recherche de maturité optimum et des variétés originales, détaille Laurence. Et nous sélectionnons nos fournisseurs sur leur mode de production en allant faire des petits reportages chez eux, que nous diffusons ensuite sur notre site, si nous choisissons de travailler ensemble. »

Une activité à plein temps

Basée sur le Min d’Agen (Lot-et-Garonne), l’entreprise a une centaine de fournisseurs et propose plus de 300 produits différents sur l’année. Les producteurs sont fidèles mais le référencement est un travail continu. En ce moment, Laurence essaye de trouver des producteurs en bio, peu présents sur le carreau. « En étant sur le Min, cela nous évite de trop courir pour l’approvisionnement, justifie-t-elle. Nous avons déjà beaucoup de déplacements avec les livraisons. » Les deux entrepreneurs font cinq tournées de livraison par semaine du mercredi soir au vendredi : trois sur Bordeaux, une sur Toulouse et une sur Agen. Ils livrent 300 à 400 commandes par semaine sur 150 à 200 points de livraison. « Les coûts logistiques pèsent pour 20 à 25 % du coût du produit. Entre la préparation des commandes, le conditionnement et les livraisons, le nerf de la guerre c’est le temps ». Le lundi, les époux le consacrent à la mise à jour de leur site internet, en changeant les références, les prix, la composition des paniers tout prêts, la recette pour le panier-recette. « Le site a été créé sur mesure pour nos besoins et permet de tout gérer, des achats aux livraisons, c’est un outil essentiel mais aussi un investissement ! » La rentabilité de l’entreprise n’a pas toujours été au rendez-vous. « Ce sont beaucoup d’expérimentations, on a commencé sans références sur les marges, et il y a beaucoup de concurrence avec comme premier réflexe une proposition de prix plus bas. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas une activité que l’on peut faire à temps perdu. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Kiwi : SCAAP Kiwifruits de France et Euralis, partenaires pour développer la production

SCAAP Kiwifruits de France et la coopérative Euralis ont signé le 17 mai un partenariat pour le développement local de…

En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes