Aller au contenu principal
Procès Roundup

Un verdict historique, mais Bayer persiste et signe

© Pixabay

Monsanto a été condamné le 10 août à verser 289 M$ à Dewayne Johnson, jardinier américain qui estimait que les produits de Monsanto, notamment le Roundup, avaient entraîné son lymphome non hodgkinien (cancer incurable du système lymphatique). Monsanto entend faire appel.

À la suite du verdict, Bayer, le nouveau propriétaire de Monsanto, a dévissé en Bourse. Malgré cette décision qui pourrait faire jurisprudence, le groupe ne semble pas vouloir arrêter la production du glyphosate. « Sur la base de preuves scientifiques, d’évaluations réglementaires à l’échelle mondiale et de décennies d’expérience pratique de l’utilisation du glyphosate, Bayer estime que le glyphosate est sûr et non cancérogène », a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’entreprise.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su