Aller au contenu principal

Sitevi : un salon pour trois filières

Le Sitevi s’annonce comme l’épicentre des trois filières vigne-vin, olive et fruits-légumes avec 1 100 exposants. Les Sitevi Innovation Awards 2019 ont donné les tendances.

L’édition 2019, qui se déroulera à Montpellier du 26 au 28 novembre, propose plus de 50 rendez-vous aux visiteurs.

« Le Sitevi 2019 affiche complet ! Avec près de 1 100 exposants, dont 186 nouveaux venus », a annoncé Isabelle Alfano, directrice du Sitevi. L’édition 2019, qui se déroulera à Montpellier du 26 au 28 novembre, propose toujours autant d’animations et de temps forts pour accompagner les visiteurs comme les conférences et ateliers (plus de 50 rendez-vous sur trois jours), le Village Start-ups (une dizaine de jeunes pousses innovantes), le job dating, le pôle Recherche & Développement… A chaque édition, les Sitevi Innovation Awards mettent en lumière les innovations les plus marquantes du secteur. En 2019, parmi les 77 dossiers reçus, 19 produits et services ont été récompensés par le jury (2 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 12 médailles de bronze).

Nouvelle variété de poire bicolore

« Ils illustrent les tendances majeures du salon : le numérique et ses applications, la réduction de l’usage des produits chimiques et la différenciation commerciale », assurent les co-présidents des Sitevi Innovation Awards. Parmi les lauréats, New Holland (médaille d’or) propose un service de « polyvalence à la demande ». L’objectif est de rendre les outils de toutes marques « interopérables » avec les porteurs d’une autre marque. Le numérique, c’est aussi la possibilité d’automatiser des process et de fournir des fonctions inédites. C’est ainsi que Sun’Agri (médaille d’or) propose un système « d’agrivoltaïsme » où des panneaux photovoltaïques sont installés au-dessus de la culture (vigne, verger, serre…), et ont pour mission de protéger la culture sans nuire à sa productivité. Aquadoc avec son système Andromède (médaille de bronze) offre la possibilité à des groupes d’irrigants (Cuma, Asa…) de pratiquer une irrigation connectée et optimisée. Le système Bliss développé par Irstea (médaille d’argent) est un système de pulvérisation de précision confinée par lames d’air qui empêche quasiment toutes les pertes de produit. « La tendance est aussi à la substitution des produits chimiques par des produits plus neutres », relève le jury. Agrauxine propose Julietta® (médaille de bronze), le premier biofongicide à base de levures vivantes de Saccharomyces cerevisiae LAS02 pour lutter contre le botrytis sur vigne et sur plusieurs productions de fruits et légumes. La différenciation commerciale, troisième tendance du concours, est illustrée par la poire CH201cov proposée par Dalival (médaille de bronze). Il s’agit d’une nouvelle variété de poire bicolore, bien identifiable par le consommateur, distribuée sous la marque Fred®. Le Sitevi est aussi un rendez-vous pour la filière olive, partie à la reconquête des marchés. « Il faut agir sur des leviers comme la taille, l'amendement, la protection sanitaire, l'irrigation et les faire progresser de manière coordonnée sur le long terme », précise Laurent Bélorgey, président de France Olive. Pour cela, le carnet de l’oléiculteur est le document de référence. La version 2020 sortira prochainement.

Informations et inscriptions

Plus de 50 conférences et ateliers sont proposés aux visiteurs du Sitevi.

Journée de l’oléiculture – Aider à mieux produire et commercialiser, par France olive - Mardi 26 novembre de 9h à 13h Salle D

Comment simplifier la mise en marché des fruits et légumes frais de l’amont à l’aval ? - Mardi 26 novembre de 14h à 15h Salle D

SudArbo, 20 ans d’accompagnement des pratiques, par la Chambre régionale d’agriculture Hérault - Mercredi 27 novembre de 11h à 12h30 Salle B

Désherbage les « voies du futur » : la lutte bio contre les adventices, est-ce possible ? Par Réussir Fruits & Légumes et Réussir Vigne - Mercredi 27 novembre de 14h à 15h30 Salle D

La lutte bio contre les adventices, est-ce possible ?

La lutte contre les mauvaises herbes a renoncé au tout chimique. Un « nouvel âge du désherbage » va intégrer de nouvelles technologies et s’adapter tant à la biodiversité qu’aux changements climatiques… Le désherbage de demain doit s’appréhender avec un œil neuf, alternatif, durable et bio. C’est pourquoi les rédactions de Réussir Fruits & Légumes et Réussir Vigne ont invité des spécialistes pour informer de nouvelles pistes encore peu développées. René Sforza, EBCL (ARS) Montpellier, témoignera des possibilités de la lutte biologique avec des ennemis naturels et Antoine Meyer, président d’IBMA abordera les nouvelles voies du biocontrôle.

Mercredi 27 novembre Désherbage les « voies du futur » : la lutte bio contre les adventices, est-ce possible ? 14h - 15h30 • Salle D

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su