Aller au contenu principal

Traçabilité : un collectif bio du Gers planche sur la blockchain

Le collectif réunit une quizaine d'agriculteurs en légumes secs et céréales. © Champs Bio du Gers

Une quinzaine d’agriculteurs de l’Ouest du Gers (légumes secs et céréales) vient de se réunir au sein du collectif bio Champs Bio du Gers, avec une surface de 2 250 ha (ambition de 5 000 ha d’ici cinq ans).

Pour maîtriser leur production, le collectif s’adosse à l’outil de stockage et de transformation de TG d’OC à la Romieu, à qui il vend sa production.

Champs Bio du Gers et TG d’Oc étudient aussi la mise en place d’un dispositif “blockchain” pour une traçabilité jusqu’au consommateur.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su