Aller au contenu principal

Tester les bienfaits de la biodiversité

L’atelier de pomme bio de Michel Reigne se base sur l’optimisation de la biodiversité pour assurer la gestion des principaux ravageurs.

En médaillon, Michel Reigne produit des pommes en bio sur 2 ha et des prunes d'Ente en PFI sur 24 ha. Chaque atelier représente 40% de son chiffre d'affaires.
© M. Le Corre

« Depuis le départ, ma démarche est de comprendre comment fonctionne la nature et d’utiliser ses mécanismes pour améliorer la production », annonce Michel Reigne. Arboriculteur expérimentateur à Monflanquin (Lot-et-Garonne), il a trouvé cette approche dans l’agriculture biologique. « Cette vision globale d’un système de culture, et non pas compartimentée comme j’ai pu le voir pendant mes études, je l’ai appréciée pour la première fois pendant mon expérience au Rwanda, se remémore l’ancien volontaire du progrès. Leur mode de production mélangeant plusieurs cultures sur de petites parcelles était très productif. » Aujourd’hui, il la met en application sur son verger de pomme bio. « Installé hors cadre familial, j’ai dû attendre plusieurs années pour avoir la capacité financière de lancer un atelier pomme bio », relate le quadragénaire d’origine agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Kiwi : SCAAP Kiwifruits de France et Euralis, partenaires pour développer la production

SCAAP Kiwifruits de France et la coopérative Euralis ont signé le 17 mai un partenariat pour le développement local de…

Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes