Aller au contenu principal
Bio

Tech&Bio décerne les Technovations 2017

Les visiteurs du salon Tech&Bio ont voté pour désigner les lauréats du concours Technovations, récompensant ainsi trois techniques bio et alternatives innovantes.

Sabi Agri - Tracteur électrique ALPO

Le tracteur électrique ALPO de Sabi Agri est conçu comme un porte-outils. L’engin dispose d’une zone centrale libre permettant un contact direct avec le sol et une vision intégrale de la zone travaillée. Le système d’attelage central permet une configuration rapide du tracteur qui dispose également d’attelage 3 points avant/arrière. D’une puissance de 25cv, équivalente à un tracteur thermique de 40 cv, il est équipé de 2 roues motrices à l’arrière et de 2 roues « folles » à l’avant lui permettant des demi-tours sur place (4 roues motrices en option). Son poids à vide de 450 kg limite les tassements. Selon le constructeur, le tracteur est autonome plus de 8 heures (2 heures de recharge complète) et peut fonction 5000 h sans maintenance (hors pneumatiques) avec un coût de fonctionnement 6 fois moins cher qu’un modèle thermique. 

Géochanvre F - Paillage biodégradable

Géochanvre F développe une gamme de paillages à base de fibres végétales bio spécialement adaptée aux secteurs du maraîchage et des cultures pérennes. Le procédé breveté d’hydroliage permet de lier les fibres végéales entre elles par projection d’eau sous haute pression. Les fibres sont issues de chanvre, mais aussi de lin, d'ortie... Le produit, 100 % français, peut se décliner dans une gamme de grammage, de 400 g/m² à 700 g/m² en fonction de la durée de protection contre le développement des adventices. Le projet Biopad a pour objectif de caractériser physiquement et biochimiquement ce nouveau type de paillage biodégradable.

Aqualone - Contrôleur d'irrigation

Aqualone est un contrôleur d'irrigation climatique qui apporte l’eau à la plante sans électricité, ni programmation. Ce système originaire de Nouvelle-Calédonie utilise une vanne magnétique actionnée par un aimant permanent associé à un flotteur et des éléments de céramique poreuse pour réguler les apports d’eau selon les besoins climatiques. Selon son concepteur, il permet l’économie de 30 à 60 % par rapport à un système programmé de jardins et espaces verts. 

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.