Aller au contenu principal
Font Size

Maine-et-Loire
Sival 2020 : le changement climatique en débat

Une serre bioclimatique capte la chaleur et la stocke dans des matériaux à forte inertie thermique durant la journée puis la restitue la nuit.
En 2018, Fruit 2050, dans le cadre du salon Sival, avait donné la parole aux consommateurs.
© Sival

La 34e édition du Sival (14 au 16 janvier 2020 à Angers) accueillera Fruit 2050, l’événement prospectif autour de la filière fruit dont la première édition s’est tenue en 2018. Rendez-vous dédié aux professionnels de la filière fruits en Europe, la rencontre traite des enjeux des productions fruitières de demain.

L’événement abordera, cette année, très largement les effets du changement climatique sur la production. Il s’articulera autour de trois temps forts : « Les productions fruitières face aux changements climatiques : anticiper pour agir demain », « L’impact du changement climatique sur les cultures spécialisées » et « Le changement climatique va-t-il changer nos pratiques en arboriculture ? ».

D’autres rendez-vous seront prévus à l’instar de certaines conférences intéressantes : « Le marché de la pomme bio se développe : comment y répondre ? » ou « L’agriculture urbaine : nouveaux métiers ? Nouvelles compétences ? » par exemple.

En 2020, le salon s’agrandit de 4 000 m2 pour accueillir plus de 700 exposants, dont une délégation italienne menée par Macfrut, salon italien duquel le Sival est partenaire (cf. FLD hebdo du 15 janvier).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes