Aller au contenu principal

Pomme de terre
Sécheresse : McCain alerte la filière

 McCain confirme une baisse de rendement qui devrait impacter la part des volumes contractualisés. Pour soutenir ses producteurs, le groupe alerte sur « l’urgence d’une mobilisation collective pour construire un modèle plus résilient et durable » et s’engage pour ses agriculteurs partenaires.  

Récolte en septembre 2022 de pomme de terre pour la transformation.
© McCain

Cette année sécheresse record en France va affecter le rendement et la qualité de la récolte de pommes de terre à venir, a alerté l’industriel McCain le 28 septembre. Selon ses estimations, la récolte de pomme de terre actuellement en cours en France aurait des rendements et calibres inférieurs à la moyenne des 10 dernières années. Les derniers prélèvements sur différentes parcelles indiquent :

  • baisse des rendements en moyenne de -15 % à -20 % comparé à la moyenne pluriannuelle
  • calibres en baisse de -5 à -10 % ;
  • matière sèche supérieure à la normale +1 point à +2 points.
  • Le déficit hydrique de cette année 2022 est proche de l’année 1976 dans l’ensemble des bassins de production de McCain.

Cette baisse des rendements devrait impacter la part de volumes contractés pour approvisionner les 3 sites de production McCain de Béthune (Pas-de-Calais), Harnes (Pas-de-Calais) et Matougues (Marne). « McCain devra ainsi se positionner sur le marché libre pour acheter les volumes manquants - à des prix supérieurs au contrat passés avec ses agriculteurs partenaires - pour sécuriser l’approvisionnement des sites de production et la livraison des clients. »

Dans un contexte de demande largement supérieure à l’offre, cette situation entraîne une pression sur les cours et les approvisionnements, avertit le groupe.

 

Nécessité d’un engagement collectif

Le mode de contractualisation McCain continuera de s’appliquer cette année encore sur base du contrat hectare. « Aucune demande ne sera faite aux agriculteurs pour combler le déficit de tonnage à l’hectare. »

Et face à l’incertitude quant aux perspectives d’assolement pour 2023-2024 en France et l’arbitrage à réaliser par les agriculteurs au sein des grandes cultures, le groupe en appelle « à chaque acteur de la filière de jouer son rôle pour soutenir la filière et les agriculteurs français pour qu’ils n’aient pas à assumer seuls les conséquences de la sécheresse sur la récolte 2022 ».

Il appelle aussi à une prise de conscience générale sur « l’urgence d’une mobilisation collective pour construire dès à présent un modèle plus résilient et durable remettant le sol au cœur du système de production pour pérenniser les filières agricoles face aux enjeux climatiques et alimentaires ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Pour Interfel, le fonds d’aide alimentaire durable rate sa cible
Enveloppe trop faible, fléchage déficient : pour l’interprofession fruits et légumes Interfel, le fonds d’aide alimentaire…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes