Aller au contenu principal

Promotion des fruits d’été : la grande distribution entend le message des producteurs de pêches

Des syndicats de producteurs (FNPF, FRSEA et JA Aura) se sont indignés auprès d’un enseigne de la GMS, Carrefour, de promotions sur des pêches espagnoles vendues moins chères que les pêches françaises, en pleine saison, alors que la campagne est compliquée pour les arboriculteurs français.

Des pêches plates espagnoles en promotion affichées beaucoup moins chères que les pêches rondes françaises dans un catalogue de la grande distribution, alors que la saison bat son plein et qu’elle est compliquée, a fait réagir des syndicats de producteurs.
© Archives FLD

Cette semaine (du 1er au 4 août), Carrefour affiche dans son catalogue de promotions national le kilo de pêches plates en provenance d’Espagne de catégorie 1 en promotion à 2,19 €, soit beaucoup moins cher que les 4 pêches françaises de catégorie 2 affichées sur la même page du catalogue à 2,99 €.

Des promotions qui ont fait réagir la FNPFruits, mais aussi les FRSEA et les jeunes agriculteurs d’Auvergne Rhône Alpes qui ont adressé un courrier à Carrefour.

 

Une année plus compliquée pour les producteurs

Figurant déjà dans les prospectus, l’opération ne sera pas annulée, mais l’enseigne a assuré à l’AOP Pêches et abricots de France que la portée de celle-ci serait limitée. Cela peut se faire par une bonne mise en place des pêches origine France par exemple. La même opération avait eu lieu l’an dernier à la même époque et personne n’avait trouvé à redire s’est par ailleurs étonné Carrefour auprès des professionnels. C’est que cette année, la saison est beaucoup plus compliquée : intempéries, présence accru des fruits espagnols… La situation est particulièrement tendue pour les producteurs de pêches depuis 2 ou 3 semaines.

 

Pouvoir d'achat et demande du consommateur

Chaque enseigne a sa stratégie et comme certaines nous l’ont rappelé, elles doivent aussi répondre à la problématique du pouvoir d’achat des Français et à la demande des consommateurs. Et il est vrai que les Français ont de l’appétence pour les pêches plates, production que les arboriculteurs français n’ont pas développée. Mais si la pêche plate espagnole est réellement demandée par les Français, n’est-ce pas le moment de la vendre plus chère (et ce serait le consommateur qui ferait vraiment l’arbitrage entre une pêche plate espagnole plus chère que la pêche française ronde tout aussi de saison) ?

Les plus lus

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Face à la sécheresse, comment l'agriculture des Pyrénées-Orientales envisage sa gestion de l'eau ?

Face au manque d’eau, à l’amenuisement des réserves et à la sécheresse prolongée, les Pyrénées-Orientales se concertent pour…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Tavelure sur une feuille de pommier
Tavelure : quelle est cette piste de recherche innovante contre la maladie numéro 1 du pommier ?
Une piste de recherche actuellement à l’étude contre la tavelure, principale maladie du pommier, repose sur la combinaison d’une…
Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes