Aller au contenu principal

Présentations variétales CTIFL/La Tapy : Tout sur la cerise

Modes de conduite, variétés et porte-greffes étaient à l’ordre du jour de la dernière journée cerise organisée par le CTIFL et La Tapy.

Les participants à la journée cerise ont pu goûter aux différentes variétés en observation.
© A. Lasnier

« Depuis une dizaine d’années, le nombre de variétés de cerises a fortement augmenté », a déclaré Sarah Moyse, directrice du centre CTIFL de Balandran (Gard), en juillet lors de la journée cerise organisée par le CTIFL et le domaine expérimental La Tapy (Vaucluse). Les deux stations ont présenté lors de cette journée une synthèse des porte-greffes et variétés de cerisiers en observation et ont évoqué la saison en cours. « Cette année, sur le site de Balandran, les floraisons ont été plutôt précoces, avec 10 à 14 jours d’avance par rapport à 2018, équivalentes à celles de 2017, a présenté Amandine Boubennec, chargée du programme cerise au CTIFL. Il y a eu très peu de pluie cette saison, il n’y a donc pas eu de grosse problématique éclatement ou monilia. En revanche, il y a eu beaucoup de vent lors de la floraison des variétés précoces, ce qui a affecté le taux de nouaison. » Sur le domaine de La Tapy, « il y a eu trois épisodes de pluie en avril, a témoigné Louise Rubio, responsable du programme cerise à la station. Mais le vent en mai a probablement assaini le verger. Drosophila suzukii ne nous a pas trop embêtés ». Les participants à la journée ont aussi assisté à une présentation sur le choix des pollinisateurs, « une thématique un peu compliquée ». Un bon pollinisateur est compatible avec la variété cultivée et présente une floraison concordante : la période durant laquelle la pollinisation d’une fleur peut avoir lieu est courte, un stigmate étant réceptif jusqu’à cinq jours après ouverture de la fleur. Les différents modes de conduite testés sur les deux stations ont été présentés, notamment le KGB, un mode très développé en Espagne et en Europe de l’Est. « C’est un gobelet à nombreuses verticales renouvelées très régulièrement, a décrit Louise Rubio. On les laisse produire pendant trois ans puis on en élimine chaque année environ 20 % ». Quant à l’UFO, en essai au CTIFL, c’est une adaptation du KGB en haie fruitière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes