Aller au contenu principal

Port : Dunkerque développe son offre logistique

Terminal de ferroutage, entrepôt transstockeur en température négative, nouveaux entrepôts…la place maritime nordiste entend répondre à la demande croissante de services logistiques.

Dunkerque-Port est le troisième port de France par le trafic global et le premier port français d’importation des fruits en conteneurs
© Dunkerque Port/ Facebook

Malgré une conjoncture économique défavorable, le trafic du port de Dunkerque continue de progresser, soutenu par une forte progression conteneurs (745 000 EVP, + 14 %). Le trafic conteneurisé enregistre sa 10ème année de hausse consécutive à 745 000 EVP (+ 14 % en 2022). La progression de Dunkerque sur les 2 dernières années (+ 62 %) est la plus   du range nord-européen. Les conteneurs pleins progressent quant à eux de 11 % à 456 000 EVP.

Un terminal de ferroutage à venir

L’activité fret ro-ro (Transmanche et Irlande) est en baisse de 18 % pour 468 000 unités accompagnées et non accompagnées. Les effets longs termes de la mise en place du Brexit restent perceptibles pour l’activité Transmanche et sont aggravés par la situation économique au Royaume-Uni. Le service ro-ro Irlande a connu une année de consolidation avec des volumes fret quasi-stables.

En 2023, l’activité restera soutenue, promet Dunkerque-Port. Le programme  s’élève à 78 M€. L’année 2023 sera consacrée à la poursuite des travaux d’aménagement au Port Ouest : création d’un terminal de ferroutage (4 M€), démarrage des travaux pour la nouvelle desserte routière de la zone ouest (7 M€), finalisation des accès ferroviaires à la plateforme SNF (0,6 M€), finalisation des études de conception de l’extension du port à conteneurs (5,8 M€) et poursuite des études des futures zones logistique et industrielle et leur desserte (0.6 M€), entre autres.

Le belge Clarebout s’installe à Dunkerque

Le développement de l’offre logistique continuera de se matérialiser par la pose de la première pierre d’un entrepôt transstockeur en température négative d’une capacité de 68000 palettes. La place maritime nordiste peut  envisager également les premières pierres de deux à trois nouveaux entrepôts sur des terrains réservés en 2022 sur la zone Dunkerque Logistique Internationale, pour répondre à la demande croissante de services logistiques.

Lire aussi : Clarebout Potatoes veut investir 140 M€ sur le port de Dunkerque

Le début 2023 verra le début des opérations de Clarebout, producteur de produits surgelés à base de pommes de terre qui créera plus de 300 emplois directs. Dunkerque-Port a lancé en mars 2022 un appel à manifestation d’intérêt ayant pour ambition de réconcilier le centre urbain avec le port. Le lauréat, IDEC, est porteur d’un projet de logistique urbaine sur le môle 2 appelé « Le Passeur », qui créera un lien entre les activités productives et le développement urbain. La mise en service de cet établissement est prévue pour fin 2024.

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes