Aller au contenu principal

Pommier : la défoliation au chélate de cuivre limite les populations de pucerons

Défolier ses pommiers avant l’arrivée des vols de pucerons cendrés permet de limiter les populations de ces ravageurs au printemps. L’application de chélate de cuivre à l’automne accélère la chute des feuilles et réduit la pression puceron au printemps suivant. Mais cette technique n’est pas applicable à toutes les variétés.

« La défoliation précoce à l’automne consiste à faire chuter les feuilles des arbres afin de limiter l’attractivité du pommier au moment du vol retour des pucerons cendrés dans le verger », explique Myriam Berud de la station expérimentale la Pugère (Bouches-du-Rhône). Le puceron cendré migre en effet de plantes herbacées sur lesquelles il a passé l’été vers les vergers de pommier à l’automne. Cette technique est testée depuis 2013 par la station et le Ceta de Cavaillon chez plusieurs producteurs. Elle pourrait être, dans certains cas, une alternative ou un complément aux méthodes actuelles utilisables contre les pucerons, argile à l’automne, huiles minérales en sortie d’hiver et aphicides au printemps. En agriculture biologique, les solutions existantes pour lutter contre les pucerons en fruit à pépins ne sont pas suffisantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Une Boussole des Labels pour guider le consommateur dans les rayons alimentaires
Les trois ONG ActionAid France, Bio Consom'acteurs et FAIR[e] un monde équitable publient un guide pratique téléchargeable…
Kiwi : SCAAP Kiwifruits de France et Euralis, partenaires pour développer la production

SCAAP Kiwifruits de France et la coopérative Euralis ont signé le 17 mai un partenariat pour le développement local de…

Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes