Aller au contenu principal

Pomme de terre : Vitalis entre au capital de Pomliberty

Le réseau Vitalis vient de prendre une participation minoritaire dans Atipic, la holding qui chapote Pomliberty et la Ferme Neuve 

conditionnements pommes de terre Pomliberty
En accueillant le groupe Vitalis dans son actionnariat, Pomliberty trouve un nouveau levier de développement à un moment où la filière subit de fortes mutations.
© Pomliberty/facebook

Pomliberty et le groupe Vitalis viennent d’annoncer un rapprochement entre les deux acteurs du marché de la pomme de terre et de l’oignon. Via une prise de participation minoritaire, le groupe Vitalis est désormais représenté dans l’actionnariat du groupe Atipic, la holding qui chapote Pomliberty à Ham (Somme) et La Ferme Neuve au Mont Saint- Michel (Manche).

« Pour Pomliberty, il s’agit d’une nouvelle opportunité de développer les activités tout en restant fidèle à ses valeurs et ses engagements partagés par les entreprises du groupe Vitalis. Cette nouvelle étape dans  notre histoire nous permettra, de perfectionner nos meilleures pratiques et de créer des passerelles pour le sourcing produits tout en conservant la liberté d’action (la liberté d’entreprendre) qui nous caractérise » se félicite Arnaud Lambert, président d’Atipic. Le profil « producteur/conditionneur » de Pomliberty et de La Ferme Neuve a séduit le groupe Vitalis, désireux d’étendre son maillage territorial.

Le réseau Vitalis commercialise en moyenne 215 000 tonnes de pommes de terre par an.
© Vitalis

Sur la campagne 2021/2022, Pomliberty (25 M€ de chiffre d’affaires) a commercialisé environ 32 000 tonnes provenant d’une vingtaine de producteurs partenaires (1000 hectares de surfaces). Sur la même période, La Ferme Nouvelle (2 millions d’euros de chiffre d’affaires) a commercialisé 1500 tonnes de pommes de terre, 1500 tonnes de cèleri et 1500 tonnes d’oignons. De son côté, Le réseau Vitalis composé d’entreprises familiales (Billaut, Loridan, Negonor, Vitexport, Sud Horizon et Terréa) représente 215 000 tonnes de pommes de terre et  35 000 tonnes d’oignons et condiments répartis sur 10 sites de conditionnements dans toute la France.

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes