Aller au contenu principal

Île-de-France
Partenariat Rungis/AEV pour une offre en fruits et légumes locale et de qualité

Le partenariat entre le marché de gros et l’agence francilienne des espaces verts devrait permettre de développer des débouchés commerciaux aux produits régionaux.

L’Agence des espaces verts (AEV) d’Ile-de-France préserve des terres agricoles dans des zones de forte pression urbaine et industrielle.
© AEV Ile de France

Le marché international de Rungis et l’Agence des espaces verts (AEV) d’Île-de-France ont signé, le 8 octobre, une convention de partenariat pour trois ans. Son objectif est double : d’une part, maintenir et développer l’agriculture francilienne en trouvant des débouchés commerciaux et, d’autre part ,renforcer la présence des produits franciliens de qualité sur le marché de gros rungissois. « Il est naturel pour l’agence de rechercher des synergies avec des acteurs clés de la commercialisation de produits alimentaires tels que le marché international de Rungis, analyse Anne Cabrit, présidente de l’AEV Île-de-France, car nous sommes convaincus que la création de convergences entre le foncier géré par l’AEV et les besoins identifiés par les professionnels du secteur en produits agricoles locaux de qualité constitue un levier pour la pérennisation de l’activité agricole francilienne. »

Rencontres grossistes fruits et légumes et producteurs

L’AEV d’Île-de-France est un acteur important de la préservation de l’agriculture régionale. Alors que la région a perdu près de 23 % de ses exploitations depuis 2010, l’AEV assure une veille sur 17 000 ha de terres agricoles et garantit le maintien de 2 300 ha agricoles en Île-de-France. L’essentiel de ces surfaces se situe dans la ceinture verte de la région, une zone où la pression immobilière, aussi bien urbaine qu’industrielle, est très forte.

À l’occasion de la signature officielle de la convention, un “agri dating” a été organisé. Six grossistes fruits et légumes rungissois (Agence Laparra, Butet, Desmettre, Dynamis, J. Colas et Puech Montana) ont rencontré plusieurs agriculteurs locataires des terres de l’AEV. Cette matinée d’échanges a permis d’établir de nouvelles pistes de travail, selon les exploitations, les attentes et les besoins de chacun : « Les rencontres avec les grossistes m’ont permis de mieux identifier la demande des consommateurs finaux et de réfléchir à une diversification de mon activité », a reconnu Xavier Dupuis, maraîcher bio installé aux Mureaux (Yvelines).

Grossistes fruits et légumes et producteurs ont échangé afin de mieux cerner les besoins de chacun.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
Emballage : Florette et Les Crudettes révolutionnent le marché de la 4ème gamme (MAJ)

Leader français des salades prêtes à l’emploi, Florette présente une véritable innovation de rupture…

pommes gros plan
Pommes et poires : une saison française 2021-2022 atypique à plusieurs titres (MAJ)
La récolte de pommes françaises devraient être suffisante cette année mais pas en poires. Calibre et aspect visuel seront au cœur…
[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
La Commission européenne autorisée à renégocier l’équivalence Bio avec un certain nombre de pays tiers
Le règlement listant les pays tiers bénéficiant d’une équivalence pour l’accès au marché UE de leurs produits bio ce règlement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes