Aller au contenu principal

Nématodes à galle, fusariose... Des essais sur les bioagresseurs du sol

La lutte contre les bioagresseurs telluriques en cultures légumières fait l’objet de plusieurs projets en cours.

Les nématodes à galles font partie des problématiques récurrentes en cultures maraîchères. © RFL
Les nématodes à galles font partie des problématiques récurrentes en cultures maraîchères.
© RFL

Les bioagresseurs telluriques ont été le sujet d’un webinaire technique organisé début février par l’Aprel, le Grab et le CTIFL. Hélène Vedié, du Grab, a présenté des essais du projet Gonem, qui vise le développement de méthodes de protection contre les nématodes à galles en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Des systèmes de conduite « Gonem » sont ainsi évalués en cultures légumières, au sein desquels plusieurs leviers agronomiques pour réduire les nématodes ont été évalués : cultures de diversification, couverts assainissants, biocontrôle, biostimulants… Le projet Gonem inclut des essais en conditions contrôlées pour évaluer des plantes de services en tant que « mauvais hôtes » des nématodes. Lors d’un essai de 2020, les plantes testées sont installées dans un sol contenant des œufs de nématodes (Meloidogyne incognita ou M. arenaria). D’après cet essai, les plantes testées sont toutes de mauvais hôtes pour les nématodes, mais avec un effet variétal important.

Une cartographie de la fusariose

Le projet Actisol, qui a pour sujet la fusariose de la laitue, a été présenté par François Villeneuve, du CTIFL. « Le but est de construire une cartographie de la fusariose en France et en Europe, à partir d’échantillonnages et de tests sur les isolats pour évaluer leur agressivité et leur virulence », explique le spécialiste. Ainsi, 170 souches de Fusarium ont été isolées pour le moment au cours de l’échantillonnage 2020-2021, avec une très grande majorité de race 1. Pour les tests d’agressivité et de virulence, quatre variétés sont utilisées, différemment sensibles aux quatre races de fusariose. Autre projet en cours, Obioleg a pour but d’évaluer des solutions alternatives à la désinfection des sols contre les champignons telluriques en cultures de laitue et mâche. Des préparations naturelles non préoccupantes (PNPP) sont notamment testées sur divers pathogènes. Enfin, la possibilité d’utiliser l’ozone contre les bioagresseurs du sol a été discutée au cours du webinaire. Il faudrait pour cela une inscription de la méthode au niveau européen.

A lire aussi : Six bioagresseurs qui montent

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Dégâts de gel : déjà une « annus horribilis » pour les arboriculteurs
Les nuits de gel de la semaine du 5 avril ont causé d’important dégâts principalement en arboriculture et viticulture. Tous les…
Le vanillier s'adapte bien à l'agroforesterie, en Guadeloupe, et produit des gousses capables de rivaliser avec ses homologues de l'Océan indien. © D-L Aubert-DAAF Guadeloupe
Guadeloupe : la vanille se cultive en sous-bois
Quelques agriculteurs ont décidé de relancer la culture de la vanille dans les sous-bois en Guadeloupe, grâce à des concessions…
Hélène Darroze et Guillaume Gomez, ambassadrice et parrain de l’Année internationale des fruits et légumes
Interfel a présenté en visioconférence le 31 mars quelques lignes directrices de son programme pour soutenir l’Année…
Dégâts de gel dans l’Hérault : les températures étaient trop froides...
Les nuits des 6 et 7 avril, dans l’Hérault, les températures ont chuté jusqu'à -8°C et des parcelles d’arbres fruitiers et de…
L’AOP Pêches et Abricots de France dévoile ses nombreux axes de travail pour 2021
Campagne de communication commune avec l’ANPP sur Vergers Ecoresponsables, Plan Qualité Abricot, et expérimentation grandeur…
La combinaison disques émotteurs et sarcleuse à doigts est idéale sur verger plat. © La Morinière
3 combinaisons d’outils de désherbage en verger pour gagner du temps
Afin de gagner du temps et de l’efficacité de désherbage en verger, des combinaisons d’outils ont été testées à la Morinière.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes