Aller au contenu principal

Tomate et concombre : optimiser l’éclairage sous serre

Des expérimentations pour améliorer la compétitivité des cultures de tomate et concombre sont menées au CTIFL de Carquefou, notamment en optimisant l’éclairage.

La culture de concombre palissée sur fil haut se développe rapidement depuis cinq ans en région nantaise.
La culture de concombre palissée sur fil haut se développe rapidement depuis cinq ans en région nantaise.
© V. Bargain

Le CTIFL de Carquefou a présenté les expérimentations menées en 2021 en concombre et tomate. En concombre, le projet Comcofilo vise à améliorer la compétitivité des cultures palissées sur fil haut. « Les essais des années précédentes ont convaincu les producteurs d’investir dans l’éclairage « full Led » qui augmente fortement le rendement sur la première culture, a rappelé Landry Rossdeutsch, ingénieur de recherche au CTIFL. Mais l’équilibre économique reste fragile du fait de l’investissement que représente l’éclairage et des surcoûts en production. »

Un pilotage dynamique différencié

En 2021, pour diminuer l’investissement dans les futurs projets d’éclairage, le système « classique » comprenant un luminaire en tête de plante et un luminaire en intra-végétation (Top + Inter) a été comparé à un système comprenant uniquement un luminaire en tête de plante (Top), avec une densité supérieure. L’essai a montré qu’en hiver, le Top est très bien adapté, mais l’Inter n’a pas d’effet significatif sur le rendement, avec un risque de désordres physiologiques et une baisse de la consommation électrique de 10 à 15 %.

En été, où la lumière peut être ponctuellement limitante et où un producteur équipé de luminaires pour l’hiver pourrait les utiliser pour optimiser la lumière, les essais ont montré que le Top est moins efficient et augmente la consommation électrique, mais que l’Inter positionné dans la végétation a une bonne efficience. « Une installation associant Top et Inter avec un pilotage dynamique différencié pourrait donc être intéressante »a conclu l’expérimentateur. En tomate, sur un calendrier classique, un essai a été mené sur l’ajout pendant la période hivernale d’une faible quantité de lumière (62 kWh/m² consommés de la semaine 51 à la semaine 13 principalement). L’objectif est d’améliorer la qualité des plants et des fruits en début de culture. L’éclairage a augmenté la densité racinaire des plants et a permis une récolte plus régulière, avec un poids moyen de fruit supérieur en début de culture et moins de fruits verts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

La France perd sa seule usine de transformation des artichauts
La seule usine française (installée en Bretagne) assurant la transformation des artichauts a fermé ses portes. Un manque à gagner…
Entre Le Marché de Léopold et les Comptoirs de la Bio, c’est fini !
Le Marché de Léopold table désormais sur son modèle actionnarial et opérationnel pour assurer son développement.
[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne
La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le…
« On observe moins de pucerons sur pommier en présence de romarin »
Sylvaine Simon, ingénieure de recherche INRAE, expose les résultats d'un essai mené dans un verger de pommiers bio, visant à…
[Vidéo] Brocoli Bimi origine France : comment compte-t-il conquérir le marché français ?
Le producteur Picvert et Sakata, sélectionneur de ce brocoli croisé au chou kale, sont fiers de vous annoncer la naissance de…
Serre solaire Berre l'Etang
[Témoignages] Ces agriculteurs qui ont fait le choix d’une serre photovoltaïque en partenariat avec Urbasolar
Que ce soit pour augmenter sa productivité, remplacer un outil agricole vieillissant, diversifier sa production ou protéger ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes