Aller au contenu principal
Font Size

Nouvelle-Aquitaine : L’optimisme de l’Acpel

Avec de nouveaux statuts pour une plus grande ouverture, des projets retenus, de nombreux essais en plein champs, les clignotants sont au vert pour l’association collaborative.

Le rouleau Faca a été fabriqué par les élèves du CFFPA du lycée Chadignac, dans le cadre d'un essai pour évaluer une culture implantée dans un couvert roulé.
© L.Guilemin

L’Acpel a fait peau neuve. Exit l’association Charentes-Poitou d’expérimentation légumière et bonjour l’association collaborative de production d’expérimentations et de références légumières, offrant la possibilité d’adhérer en étant que producteur indépendant.

Anticiper les baisses de financement

C’est surtout que le travail entrepris depuis plusieurs années commence à porter ses fruits. « Plusieurs projets d’ampleur nationale, dont certains directement portés par l’Acpel sont retenus aux financements », a souligné son président Tony Thibault, lors de l’assemblée générale en avril à Saintes. Il a notamment cité les projets multipartenariaux comme Melvaresi porté par l’Acpel (réduction d’intrants en melons), Synergies porté par l’Atca (maîtrise des fusarioses et proposition de leviers agro-écologiques), Agrecomel porté par le CTIFL (protection durable de melon grâce à une gestion agro-écologique). Autre satisfecit, l’adhésion de la Frab (fédération régionale de l’agriculture bio) Nouvelle-Aquitaine à l’Acpel. Afin d’anticiper les baisses de financement annoncées, l’Acpel a fortement développé ses participations professionnelles et ses prestations de service et souhaite travailler en synergie avec d’autres structures de Nouvelle-Aquitaine. Le président a souligné l’importance du soutien des Départements dans les réalisations d’actions ciblées, et « plus particulièrement le Département de Charente Maritime ». Au fil des ans, d’autres partenariats se sont établis, avec Eau 17 et la Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine.

La technique en 2018

Dix actions d’expérimentation (soit 29 essais) ont été conduites sur 17 exploitations de la Nouvelle-Aquitaine. 45 % des actions concernent la protection des cultures, 14 % l’agriculture bio, 15 % le matériel végétal. « C’est le cœur du métier », souligne Jean-Michel Lhote, technicien à l’Acpel. Le melon, la pomme de terre, la tomate sont principalement étudiés. « Tous les essais répondent à la demande des producteurs. Ils ont lieu en condition réelle, aux champs », avance le technicien David Bouvard. Toujours dans la recherche d’optimisation du travail, l’achat de tablettes est envisagé pour enregistrer les résultats à la parcelle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes