Aller au contenu principal

Grand Sud
Naturalité et végétal pour le nouveau pôle de compétitivité Innov’Alliance

Les quatre filières industrielles de l’alimentation, de la cosmétique, des ingrédients santé et compléments alimentaires et des parfums et arômes du Grand Sud de la France ont désormais un même pôle de compétitivité, Innov’Alliance, issu de la fusion de Terralia et Pass.

Laboratoire Innov'Alliance
© Innov'Alliance

Terralia-Pass, issu de la fusion, il y a un an, des pôles de compétitivité Terralia et Pass, franchit une nouvelle étape en devenant le 23 juin Innov’Alliance. Présent dans le grand Sud (Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie, Paca), ce pôle de compétitivité se positionne sur quatre filières industrielles : l’alimentation, la cosmétique, les ingrédients santé et compléments alimentaires et les parfums et arômes. Son objectif : l’innovation des entreprises autour de la naturalité. Yves Faure (Agro’Novae Industrie), président du pôle, précise : « Cette nouvelle marque Innov’Alliance est venue d’une demande des régions de répondre à la demande de plus en plus croissante des consommateurs de plus de naturalité dans les produits mais aussi dans la transparence, les process et la vie des entreprises. Cette tendance s’est renforcée avec la crise Covid-19. »

Quatre axes pour la R&D

« Notre fil rouge : le végétal, de l’amont à l’aval, avec quatre axes d’innovation autour de la naturalité : la durabilité des ressources et des productions végétales ; la mise en place de process sobres et performants ; la sécurité et l’innocuité des produits ; et la performance des produits (nutrition, saveurs, nouveaux usages…) », explique Jean-François Gonidec, directeur général de l’Occitane en Provence et de Laboratoires M&L.

Des objectifs 2022 ambitieux

Innov’Alliance représente déjà 440 adhérents (grands entreprises, d’ETI, PME ou start-up), 242 projets financés, 545 M€ d’investissements R&D et 130 M€ d’aides aux acteurs du pôle. Son financement est à la fois privé, à 5% (cotisations et prestations) et public à 45%. Le pôle ambitionne les 600 membres et 300 projets à instruire à l’horizon 2022.

Un premier appel à manifestation d’intérêt : Innov’Alliance lance le 2 juillet son premier appel à manifestation d’intérêt pour faire émerger des idées de projets innovants “De la Naturalité au Consommateur” sur toute la chaine de valeur, de la matière première au produit fini (réduction des intrants et des additifs, procédés plus respectueux de l’environnement, faible niveau de transformation, traçabilité, amélioration des caractéristiques qualité, sensorielles et nutritionnelle, etc.). Clôture le 30 septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Un virus s’attaquant aux courgettes, concombres et melons détecté pour la première fois en France

Un virus affectant des cultures maraîchères a été détecté pour la première fois en France. Selon un communiqué du ministère de…

Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes