Aller au contenu principal

Moins de pêches mais à de bons prix

La campagne pêche a été globalement satisfaisante, malgré le déficit de production. © S. Leitenberger

« Les rendements 2018 de pêches et nectarines ont été en net recul », résumait Raphaël Martinez, de l’AOP pêches et abricots de France, fin septembre, lors de la présentation variétale pêche à Sud Expé Saint-Gilles. Si en Europe, les volumes étaient inférieurs de 11 % par rapport à 2017, en France la diminution était plus marquée. La baisse était comprise entre 20 à 30 % dans le Gard, la Crau et en Rhône-Alpes mais elle a atteint 50 % dans le Roussillon. Cette diminution des volumes prévus est due à une chute physiologique des fruits dans tous les pays européens, conséquence indirecte du gel et des mauvaises conditions climatiques printanières. « Grâce à des prix supérieurs à 2 € pendant toute la campagne et un marché demandeur du début à la fin de saison, ce déficit de volume a pu être compensé, sauf dans cette dernière région », notait le directeur de l’AOPn.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su