Aller au contenu principal

Medfel 2024 : les infos qu'il ne fallait pas louper, en images

Bien que cette édition 2024 semble avoir souffert de la grève des contrôleurs aériens, les premiers retours semblent très satisfaisants. Retour en images et en 5 informations clés.

[ Mise à jour 22/05/24 avec le bilan officiel de Medfel 2024 et les liens vers les derniers articles de FLD ]

Il faut dire ce qui est : Medfel, édition 2024, a démarré sur les chapeaux de roues. Depuis quelques années condensé sur deux jours (« une très bonne formule », « il faut rester comme ça », selon les visiteurs et exposants croisés au gré des couloirs), le salon a attiré les visiteurs dès l’ouverture à 9h30 le mercredi 24 avril. Selon les organisateurs, le visitorat en fin de première journée était légèrement en hausse comparé à 2023.

 

1) Un salon toujours très business

Affluence qui s’est poursuivie dans l’après-midi mais qui ne semble pas s’être répétée le jeudi. Les vols annulés (des milliers de vols ont été annulés le 25 avril en France en raison d'une grève des contrôleurs aériens) et les trains complets ont poussé certains exposants et visiteurs à changer leurs plans et partir (beaucoup) plus tôt. 

Résultat : un salon qui a semblé plus vide. Mais les rendez-vous d’affaires se sont poursuivis et les avis semblent plutôt satisfaits de cette édition qualifiée de « très riche » et « fructueuse », « particulièrement positive », avec de « nombreux contacts », des « contrats ».

Une « très belle édition » donc. Et la 15e édition de Medfel entame dès maintenant sa préparation : rendez-vous les 23 et 24 avril 2025 au Parc des Expositions de Perpignan.

Rendez-vous les 23 et 24 avril 2025 pour la 15e édition de Medfel

 

2) La production en force

Nous l’évoquions déjà depuis quelques éditions : Medfel se rapproche toujours d’avantage de l’amont agricole des fruits et légumes. L’espace dédié aux exposants de la production, au centre de la foire, a compté de nombreux nouveaux venus. Une représentation des producteurs de fruits et légumes « jamais égalée » selon les organisateurs : c’est un bond de +23 % de nouveaux exposants producteurs pour cette édition. Citons parmi eux Le Vieux Pointet, Culture Pom’, France Food, Demain la Terre…

Liste exhaustive des nouveaux exposants (source : Medfel) : Brokaw España Viveros ; Culture Pom' ; Demain la Terre ; Du Tilleul ; Brancillon ; Ferme Ty Coz ; France Food ; Fruit Up ; Fruits 2000 Ardèche ; Fruits et compagnie ; Fruitamine ; Grand Marché de Provence ; Kasana ; Le Vieux Pointet ; Les Fruits de Provence ; Lovita ; JMO Prim ; Massaferro ; Melon de Cavaillon ; Picvert ; Saint Felix ; Saveurs d’Antan - PACA.

Charlotte Benoit, chargée de marketing et communication à France Food, confie : « Ça a tout son sens pour nous d’exposer à Medfel car nous avons un pôle à Perpignan. Que ce soit pour la partie production ou pour rencontrer les clients, c’est intéressant d’être là. »

L’association Demain la Terre, elle, enchaîne les salons. Après une participation au Salon de l’Agriculture via Bleu Blanc Cœur, l’association exposait aussi pour la première fois à Medfel. L’occasion d’annoncer son nouvel adhérent : le pôle Légumes de la coopérative Arterris.

Lire aussi : A Medfel, le nouveau plateau de Saica Pack pensé pour les fraises « sur le principe de juste besoin et d’écoconception »

 

3) Medfel s’internationalise

De nouveaux pavillons étrangers ont exposé à Medfel 2024. Parmi eux : l’Algérie qui revient pour la 2e année consécutive, le marché de gros de Turin

Lire aussi : Medfel 2024 : pourquoi le marché de gros de Turin exposait-t-il ?

Les organisateurs du salon parlent de 15 % d'exposants internationaux venus de 10 pays; côté visteurs, la pert de l'international est de 12 %.

Plus de 40 grands acheteurs étaient invités dans le cadre du Programme VIP, venus d'Allemagne, Autriche, Biélorussie, Brésil, Colombie, Danemark, Émirats Arabes Unis, Espagne, Hongrie, Irlande, Italie, Malaisie, Pologne, Portugal, Qatar, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Thaïlande, Tunisie et Vietnam.

 

4) Les traditionnelles prévisions de récolte et de plantation des fruits d’été se complètent avec la prune

Que serait Medfel sans les traditionnelles prévisions de récoltes européennes de l’abricot et de plantation de melon charentais en France, Espagne et Maroc ? Et si les prévisions de récolte en pêche nectarine sont désormais organisées plus tard (le 21 mai cette année) lors d’un webinaire, les opérateurs présents donnent toujours les premières tendances

Lire aussi : Gel, alternance, coulure : à quoi s’attendre pour la récolte française d’abricot en 2024 ?

En projet depuis quelques temps, l’AOPn Prune s’est prêtée à l’exercice compliqué des prévisions de récolte pour la prune de table française pour la première fois à Medfel. A l’instar des autres fruits d’été, il a beaucoup été question de gel, alors que l’édition 2024 se déroulait la même semaine que le retour du gel et de nuits de lutte chez les producteurs. 

Lire aussi : Pour le melon, dénomination Charentais, médiation amont/aval et démarche Ecoresponsable : l’agenda chargé de l’AIM

Lire aussi : La prune, bientôt le 5e fruit Vergers Ecoresponsables ? 

 

5) Les sujets du moment : l’eau et le changement climatique, nouvelles technologies, l’Europe…

Outre le gel, il a beaucoup été question de changement climatique. Une conférence a notamment fait le point sur les adaptations en cours chez les producteurs. La pistache, symbole d’adaptation au changement climatique, était au cœur des échanges sur le salon

Lire aussi : Changement climatique : pour Serge Zaka, « il faut sortir de la stratégie de pansement avec une vraie diversification fruitière »

Le bio est toujours un sujet d'attention sur le salon Medfel. 50 exposants bio étaient présents sur le salon. Mis en avant au sein de l'Organic Market à l'entrée du salon, les visiteurs ont également eu l'opportunité de les rencontrer au travers de l'Organic Road, un parcours de visite dédié. En 2024, 24% des exposants à Medfel proposaient une offre en bio. La certification bio était également un des sujets phares du programme des conférences. La table ronde “La Bio : comment se réinventer ? Conquérir sans se pervertir” a permis aux professionnels 'échanger sur l'avenir d'une filière en pleine mutation.

Enfin, quelques semaines après la colère agricole qui a traversé l’Europe, le fonctionnaire européen, aujourd’hui consultant, Tomás García Azcárate, un des pères de l’OCM fruits et légumes, est venu témoigner de la nécessité d’une Europe forte et d’une politique agricole commune pertinente. « Pourquoi avons-nous besoin d’une politique agricole européenne ? Pour ne pas en avoir 27 nationales, plus coûteuses et pleines de distorsions de concurrence. Mais en revanche il nous faut plus d’Europe, et une meilleure politique agricole qui soit vraiment commune. »

Lire aussi : L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

 

Les 9 chiffres clés de Medfel 2024 : quel bilan ?

  • 2 grands témoins : la navigatrice Isabelle Autissier et le fonctionnaire européen Tomás García Azcárate.
  • 10 pays exposants, avec désormais la Grèce, l’Italie et l’Algérie.
  • +15 % d’exposants internationaux.
  • 16 conférences.
  • +23 % d’exposants producteurs par rapport à 2023.
  • 50 acheteurs VIP internationaux.
  • 65 pays visiteurs.
  • 100 % des conférences de l’Agora traduites en anglais.
  • + de 1 000 rendez-vous d’affaires.

 

Enfin, selon le bilan officiel des organisateurs publié mi-mai, le visitorat a été en hausse de +10 % (comparé à 2023) à 3 700 visiteurs (pas tout à fait les 5 000 visiteurs attendus), « dont la totalité de la grande distribution française ».

« Les acheteurs de la grande distribution étaient présents, ainsi que de nombreux grossistes et détaillants », précise Vadhana Khath, directeur du salon. Les enseignes Auchan, Carrefour, Intermarché, Leclerc, Migros, ainsi que l'enseigne spécialisée Biocoop étaient présentes dans les allées pour aller à la rencontre des exposants du salon.

Les exposants (un peu plus de 200) étaient eux en hausse de +26 %.

Enfin, dernier chiffre concernant Medfel : selon le LinkedIn de Medfel, l’édition 2024 a représenté un don de denrées alimentaires de 1 683 kg au profit des Restos du Cœur.

Les plus lus

Grégory Spinelli, champignonnière du Clos du Roi
Grégory Spinelli, producteur de champignons dans le Val d'Oise : « Nous ne sommes plus que quatre producteurs franciliens »
Grégory Spinelli est à la tête de la champignonnière souterraine du Clos du Roi, en plein cœur d’une zone résidentielle de Saint-…
L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

Medfel 2024 a mis en débat cette question brûlante : à quoi donc pourrait servir l’IA dans les entreprises de fruits et…

Les tomates cerise marocaines à des prix défiant toute concurrence, côtoie l’offre française en saison.
Tomates marocaines : pourquoi les producteurs français ont mené une opération de sensibilisation

Des producteurs de tomates ont envahi vendredi 26 avril les rayons fruits et légumes de plusieurs supermarchés dans quatre…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Fraises françaises : quel bilan à mi-saison ?

Après un début de campagne tardif dans plusieurs régions de production et des conditions climatiques fluctuantes, l’AOPn…

La couleur préférée des abricots par les consommateurs est l’orange et l’orange pigmenté de rouge.
Gel, alternance, coulure : à quoi s’attendre pour la récolte française d’abricot en 2024 ?

A Medfel, les prévisions de récolte pour la France annonce une forte baisse après une forte récolte 2023. A quoi cette baisse…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes