Aller au contenu principal

Occitanie
Medfel 2023 : quelles nouveautés ? quel programme ?

Le salon Medfel revient les 26 et 27 avril. Les organisateurs ont dévoilé les grandes lignes du programme et les thèmes des trois tables-ronde. Ils ont aussi annoncé l’intégration d’un nouveau secteur dans le salon : les fleurs coupées et semences, qui auront leur espace dédié.

L'entrée du salon Medfel en 2022.
© Julia Commandeur - FLD

Medfel revient en 2023 les 26 et 27 avril, toujours au Parc des Expositions de Perpignan. Les premiers éléments du programme ont été dévoilés par les organisateurs Ad’Occ (Agence régionale de développement économique Occitanie) et SPAS Organisation le 15 novembre.

 

Eau, énergie et souveraineté alimentaire au cœur des débats

On retrouvera ainsi toujours les prévisions européennes de récoltes de fruits d’été (récoltes en abricot et plantations en melon), véritable marque de fabrique du salon. A noter que Les Mardis de Medfel, en visio, sont désormais reconduits chaque année, en mai, afin de permettre l’annonce des prévisions européennes de récoltes de pêche-nectarine en temps voulu.

Un programme riche de 25 conférences, de tables rondes et de débats est d’ores et déjà annoncé. Trois grands thèmes pour les tables-rondes :

  • Quelles perspectives pour le marché Bio ?
  • Remettre de la valeur dans l’alimentaire : comment s’y prendre ?
  • Repenser la gestion de l’eau dans un monde en transition

« Au regard du contexte géopolitique et des enjeux climatiques prégnants, tous les maillons de la filière doivent faire face à des problématiques économiques et écologiques : l’eau, l’énergie, la souveraineté alimentaire seront au cœur du sujet en 2023 », explique Medfel.

 

Bio, innovation, légumineuses… : une offre d’exposition riche

Cette édition 2023 se place sous le signe de la mise en avant des initiatives écoresponsables : labels et certifications préservant la santé de l’environnement, éco-logistique, nouveaux emballages… On retrouvera toujours l’espace d’innovation Lab’Innov by Medfel et celui dédié au bio Organic Market by Medfel. Les nouvelles gammes désormais produites en France – et surtout en Occitanie - comme les fruits à coques et les légumineuses, seront cette édition encore mises en exergue.

230 exposants, Français et internationaux, sont attendus, répartis sur 7 secteurs d’exposition : production, import/export, transport et logistique, emballages, process/équipement, ingénierie. Cette année, Medfel accueille un nouveau secteur : MedFLOR, dédié à la filière des fleurs coupées et semences (lire ci-dessous).

Côté visitorat, les organisateurs tablent sur 4 000 visiteurs professionnels de la filière. Le programme Acheteurs VIP internationaux est également reconduit cette année.

 

Fleurs coupées : Medfel s’ouvre à un nouveau secteur

Cette année le salon s’ouvre à un nouveau secteur dédié aux fleurs coupées, labellisées éco-responsables ! MedFLOR.

« Totalement en cohérence dans l’approche avec l’identité de medFEL, ce nouveau secteur envoie le même message : le besoin de transparence et la recherche d’éco-responsabilité à tous les niveaux de la chaîne de valeur », revendique Medfel. Un village BtoB dédié aux acteurs 100% engagés de la filière des fleurs coupées sera donc installé. « Ce sont 1500 visiteurs professionnels ciblés qui sont attendus pour aller à la rencontre des exposants de ce nouveau secteur ! », précisent encore les organisateurs.

Les plus lus

Colère des agriculteurs français : en Espagne, le secteur dénonce l’entrave à la circulation de ses camions de fruits et légumes

La Fédération espagnole des producteurs et exportateurs de fruits et légumes a dénoncé dans un communiqué en fin de semaine…

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Bruno Ferret, arboriculteur et maraîcher dans le Rhône, a détaillé au Premier ministre les problèmes auxquels sont confrontés les agriculteurs.
« On voit des agriculteurs de 30-40 ans qui arrêtent » : le cri du cœur d'un producteur de fruits et légumes adressé au Premier ministre

Bruno Ferret, arboriculteur et maraîcher dans le Rhône, a interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur les problèmes de l'…

Colère des agriculteurs : quelles sont les demandes des filières fruits et légumes ?

Alors que des premières mesures doivent être annoncées par le Premier ministre face au mouvement de protestation des…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes