Aller au contenu principal

Nouvelle-Aquitaine
Les pathologies mobilisent les groupes Dephy

© RFL

Des membres des groupes Dephy ferme de Lot-et-Garonne, de Corrèze et de la Vienne se sont rencontrés sur plusieurs exploitations légumières lot-et-garonnaises fin janvier. Producteurs et conseillers légumes étaient accompagnés de pathologistes de l’Inra ainsi que du responsable du laboratoire LDA33, de l’expert légumes du SRAL/DGAL et du technicien Fredon Aquitaine en charge du BSV pour discuter des problématiques sanitaires en cultures légumières d’hiver sous abri. « Avoir une photo ou un échantillon avec des symptômes ne suffit pas à identifier une maladie. La date d’apparition des symptômes, la répartition des plantes malades dans la parcelle, leur fréquence dans le temps… tous ces éléments donnent des indices sur l’origine de la maladie », indique Jonathan Gaudin, phytopathologiste à l’Inra de Bordeaux. « L’année a été plus calme au niveau sanitaire que l’an passé », note Cécile Delamarre, de la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne et ingénieure réseau Dephy ferme 47. Un constat sans doute lié aux conditions météorologiques.  L’automne-hiver 2017 a été très doux et pluvieux, ce qui a été favorable au développement des maladies, tandis que jusqu’à maintenant, la saison est plus sèche.

Un projet sur les métaux lourds

Des pourritures à botrytis et sclérotinia provoquant des pertes non négligeables, ont principalement été observées dans les exploitations de salade visitées. Chez un producteur de salades à Sainte-Bazeille, dans la vallée de la Garonne, les principaux problèmes de maladies ces dernières années ont été rencontrés en 2017 (brémia) et en 2015 (botrytis et sclérotinia sous abris, rhizoctonia en plein champ). Par ailleurs, Elise Vaud, du centre CTIFL de Lanxade, a présenté aux participants de la journée, le projet Equaveg, débuté en 2017, qui vise à mettre au point un capteur évaluant les capacités de transfert de métaux lourds (cadmium, plomb et cuivre) du sol vers les plantes. Un sujet d’importance, afin d’anticiper les questions sur la qualité sanitaire des légumes en termes de contamination par les métaux lourds, notamment le cadmium.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
Tech & Bio 2021 a démarré pour trois jours
Le salon Tech & Bio a lieu du 21 au 23 septembre 2021 dans la Drôme. 80 conférences et 100 ateliers sur les techniques…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
Vente directe : les questions à se poser avant de choisir son distributeur automatique de fruits et légumes
Se lancer dans la vente en distributeur automatique ne s’improvise pas. En amont, plusieurs points clés doivent être réfléchis.
L’amande, star des nouveaux produits
En 2020, pour la 6e année consécutive, l’amande est le fruit à coque le plus utilisé dans les lancements de nouveaux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes