Aller au contenu principal

Fermes Dephy : la filière maraîchère première sur la diminution des phytos

Les exploitations maraîchères des réseaux Ferme Dephy montrent la voie en réduisant de 40 % leurs IFT des produits de synthèse.

Les systèmes sous abris notamment les systèmes hors-sol comme ici la fraise ont réduit leurs IFT de moitié (-55%) en développement la protection biologique intégrée (ici lâcher de chrysopes). © RFL
Les systèmes sous abris notamment les systèmes hors-sol comme ici la fraise ont réduit leurs IFT de moitié (-55%) en développement la protection biologique intégrée (ici lâcher de chrysopes).
© RFL

« Les résultats nationaux de la filière légume montrent une évolution de -40 % des IFT, Indicateur de fréquence de traitement, des produits de synthèse dans les exploitations maraîchères des réseaux Ferme Dephy. Ce qui place les cultures légumières en tête des filières nationales », commente Laurent Camoin, ingénieur-conseil en maraîchage et animateur du réseau Ferme des Maraîchers Provençaux. Viennent ensuite la filière horticole (-38 %), les cultures tropicales (-31 %), l’arboriculture (-23 %), les grandes cultures (-20 %) et la viticulture (-18 %). Le résultat d’évolution à la baisse entre le PZO (PZO = point de départ variable selon les réseaux de 2011 à 2016) et l’année 2018 est très significatif(1). En effet, les IFT de synthèse passent de 5 à 3, toutes cultures maraîchères et cycles confondus. Dans ces résultats apparaissent naturellement des disparités d’évolution en fonction des types de systèmes et de modes de production.

Des efforts entrepris aussi en bio

« On observe que les systèmes sous abris expriment la plus forte baisse d’IFT et notamment les systèmes hors-sol (fraise, framboise, tomate) qui baissent leurs IFT de moitié (-55 %), puis les systèmes en sol à froid (-41 %) », précise-t-il dans le Treiz’Maraichage. Le plein champ présente une baisse importante tout de même (-27 %) quand on sait la difficulté de maîtrise des conditions de ces cultures. En agriculture biologique aussi, des efforts sont entrepris par les producteurs des réseaux Ferme dont 37,5 % des Fermes Dephy en maraîchage sont en AB. « L’évolution des IFT ne se fait pas sur l’utilisation de produits de synthèse. Elle se fait sur l’utilisation des produits utilisables en AB, mais non-inscrits sur la liste mise à jour des produits de biocontrôle », analyse le spécialiste. C’est le cas par exemple des produits à base de cuivre, de spinosad, etc.

(1) Les résultats d’évolution des IFT* ont été publiés par la Cellule nationale d’animation Dephy en octobre 2020 et sont extraits de la Présentation des résultats IFT 2018 du réseau Dephy, comparaison des IFT du réseau DEPHY avec les IFT issus des enquêtes « pratiques culturales ».

 

A lire aussi : L’utilisation du biocontrôle dans les réseaux Dephy

Indiquer la fréquence

L’IFT est l’Indicateur de fréquence de traitement. C’est un indicateur de suivi de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à l’échelle de l’exploitation agricole ou d’un groupe d’exploitations. L’IFT comptabilise le nombre de doses de référence (dose homologuée des produits) utilisées par hectare au cours d’une campagne culturale. Cet indicateur peut être calculé pour un ensemble de parcelles, une exploitation ou un territoire. Il peut également être décliné par grandes catégories de produits (herbicides, fongicides, insecticides et acaricides, autres produits).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Flambée des coûts de l’énergie : en péril, les entreprises de la filière fruits et légumes demandent un bouclier énergétique spécifique
Interfel a réuni la presse ce jeudi 22 septembre afin que les professionnels témoignent de l’impact de la hausse des coûts de l’…
La lutte contre la francisation est l’une des nombreuses actions poursuivies depuis plusieurs années par l’AOPn Fraises de France.
Une francisation de framboises supposée
L’AOPn Fraises de France se constituera partie civile en cas de faits avérés de francisation de framboises, révélés dans l’…
Le verger maraîcher de l’Institut Agro a reçu la visite de chercheurs du monde entier venus au congrès IHC Angers 2022.
Maine-et-Loire : un verger maraîcher comme vitrine de l'Institut Agro
Le système jardin-verger de l’Institut Agro d'Angers est un véritable laboratoire à ciel ouvert animé par des étudiants et…
Le Maroc accroît ses exportations sur l’UE au premier semestre, l’Espagne s’inquiète
La Fepex s’est inquiétée le 31 août de la dynamique des exportations marocaines sur l’UE, en particulier vers son propre marché…
Avis de tempête pour l’exportation espagnole de fruits et légumes
Acteur de premier plan dans la production et l’exportation de fruits et légumes, l’Espagne connaît, à l’instar de ses collègues…
Après douze années d’expérience en aquaculture, Sébastien Maitrot s’est intéressé aux légumes de la mer.
Sébastien Maitrot a misé sur la culture de salicorne
Biologiste de formation et aujourd’hui maraîcher dans le Finistère, Sébastien Maitrot s’est spécialisé dans la culture de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes