Aller au contenu principal
Font Size

[Coronavirus Covid-19] Les bons gestes barrières dans les cultures et en station

Le ministère du Travail a réalisé des fiches spécifiques à l’agriculture avec des préconisations de gestes barrières.

Les gestes barrières à mettre en place vont obliger à repenser l'organisation dans les champs et en station. © G. Dubon
Les gestes barrières à mettre en place vont obliger à repenser l'organisation dans les champs et en station.
© G. Dubon

1- Dans la station de conditionnement :

– Lavez-vous les mains à chaque entrée et sortie de la station

– Respectez la distanciation établie par marquage au sol entre les postes de travail. Veillez à ce que le salarié reprenne le même poste de travail chaque jour

– Adaptez le travail en équipe sur les chaînes de production, augmentez les plages horaires de la production, dédoublez les équipes, prévoyez un temps suffisant pour le changement d’équipe

– Pour se passer les charges (caisses cagettes), pratiquez la pose et la dépose pour éviter le passage direct entre les opérateurs.

– Désinfectez les locaux de travail (postes, chaînes…) tous les jours et à chaque changement d’équipe. L’utilisation des détergents habituels est efficace pour détruire le virus

2- Dans la zone d’expédition :

– Réalisez les chargements et déchargements par une seule personne de votre entreprise

– Faites ouvrir et fermer les portes du véhicule par le chauffeur qui restera ensuite dans sa cabine

– Lavez-vous les mains avant et après chaque opération de chargement ou de déchargement

3- Dans les parcelles

– Travaillez seul sur chacune des rangées en respectant une distance d’au moins 1 m entre chaque salarié, plusieurs rangs d’écart. Privilégiez le travail côte à côte plutôt que face-à-face

– Pour les tâches indispensables à plusieurs, constituez des binômes, trinômes qui ne changeront pas. Limitez les rotations de poste dans la journée.

– Pour se passer les charges, pratiquez la pose et la dépose

4- Dans les serres et abris

– Organisez si possible, le travail sur plusieurs tunnels ou chapelles pour dispatcher les équipes et permettre de respecter la distance d’au moins 1 m entre chaque personne

– Évitez le croisement entre les personnes qui plantent ou récoltent avec celles qui apportent les plants ou palettisent les caisses pleines. Aérez les espaces quand c’est possible.

– Organisez la coactivité sur les allées centrales qui sont souvent des lieux de dépose et de transferts des produits afin de respecter les règles de distanciation.

– Mettez en place des zones tampon de palettisation. Veillez à ce que le minimum de personnel soit impliqué et ait à disposition les solutions de nettoyage des mains en quantité suffisante et à portée

Autres conseils :

1- Privilégiez les outils individuels : Attribuez nominativement les outils manuels, le matériel partagé doit être régulièrement nettoyé à chaque transmission et lors de la prise et la fin de la journée de travail.

2- Utilisation d’engins : Attribuez un seul et unique véhicule/machine par personne ou sinon, nettoyez le volant, les commandes, les poignées à chaque changement d’utilisateur, limitez la présence en cabine à une seule personne.

3- Utilisation de machines agricoles (planteuses, récolteuses…) : Isolez les postes de travail par des séparations physiques (ex. : plexiglas, contreplaqué), réduisez le nombre d’opérateur sur la machine et prévoyez éventuellement plusieurs passages, limitez les rotations de poste (conserver la même équipe)

Source : Ministère du travail

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
L'installation du bambou nécessite 4 à 5 ans puis les pousses sont ramassées à 25-30 cm pour être vendues en frais.
Du bambou alimentaire planté en Normandie
Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire, en contrat avec Onlymoso, société…
En ail blanc, les calibres sont plutôt moyens cette année.  © Archives FLD
« On va avoir besoin de l’ail français »
C’est le début de la campagne de l’ail français. Une année plutôt bonne, sans stock dans les frigos avec moins d’ail espagnol.…
La future organisation de producteurs  légumes d’Eureden sera centrée sur les légumes surgelés et appertisés.  © Claire Tillier - FLD
Une nouvelle grande organisation de producteurs pour les légumes transformés

Au 1er janvier 2021, les deux organisations de producteurs (OP) de légumes des coopératives Cecab/d’aucy et…

Jean Castex annonce la réouverture de la ligne Perpignan-Rungis pour le transport des fruits et légumes
En déplacement à sur la plate-forme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), le Premier ministre a déclaré la réouverture dans un…
Pascal Prat, directeur général de Fleuron d’Anjou : « Deux nouvelles lignes ont été installées à la station. L’une d’entre elles permet le développement d’une nouvelle offre en radis équeutés en sachet prêt-à-consommer. C’est une ligne pilote, la première sur le marché français ».  © Fleuron d Anjou
Fleuron d’Anjou poursuit sa politique de développement
Asperges, patates douces, radis, mâche : autant de légumes appelés à croître dans le portefeuille produit de la coopérative qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes