Aller au contenu principal

Les aides, c'est maintenant

Des aides pour l’amélioration de la compétitivité des exploitations et leur adaptation au changements climatique sont disponibles en Nouvelle-Aquitaine.

Les professionnels de Nouvelle-Aquitaine peuvent bénéficier d’aides à l’amélioration de la compétitivité de leurs exploitations, comme la construction de serres. Dépôt des dossiers en cours.
© RFL

Les maraîchers, arboriculteurs, horticulteurs et viticulteurs de Nouvelle-Aquitaine peuvent bénéficier d’aides du programme régional PCAE (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) mis en œuvre fin novembre. Ces aides visent l’amélioration de la compétitivité des exploitations, la modernisation des installations et l’adaptation au changement climatique. L’accès aux aides de ces trois programmes est soumis à des critères de priorité (jeunes agriculteurs, agriculture bio, engagement HVE niveau 3).

Pour l'appel à projet « investissements en cultures maraîchères, petits fruits, horticulture et arboriculture », les investissements éligibles concernent de nombreux aspects : construction, rénovation, extension de serre, petits matériels de culture, récupération des eaux de pluies et drainage, installation de filets insect-proof….Le taux d’aide est de 30 % du montant hors-taxe avec une majoration prévue de 5 % pour certains cas.

L'appel à projet « adaptation au changement climatique en arboriculture et viticulture » peut concerner l’acquisition de tours anti-gel, de système d’aspersion sur frondaison, de filets paragrêle. Le taux d’aide est de 25 %, avec majoration possible de 5%.

Pour ces deux appels à projet, le plafond de dépenses éligibles est de 40 000 euros et le dépôt de dossier est à réaliser avant le 30 avril 2019.

Des aides pour la construction de serres et leur modernisation (chauffage, reconversion énergétique, climatisation, mécanisation, robotisation…) sont également disponibles dans l'appel à projet « serres et équipements maraîchers et/ou horticoles » avec un taux d’aide de 20 % (majoration + 5% selon les cas) et un plafond de dépenses de un million d'euros (plancher à 50 000 euros). Ces dossiers sont à déposer avant le 15 janvier 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
cargoBeamer
Pyrénées-Orientales : inauguration d’une autoroute ferroviaire entre Perpignan et Calais

Le groupe allemand CargoBeamer, prestataire de services logistiques dans le transport combiné route-rail basé…

Restauration collective : les professionnels des fruits et légumes veulent éviter la multiplication des lots
Interfel a organisé un webinaire sur ses recommandations en matière d’achat de fruits et légumes en restauration collective, le 8…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes