Aller au contenu principal

Le réseau Creno invite à relever les défis de demain

Lors du Sirha, le réseau de grossistes à service complet a célébré ses 50 ans d’existence et lancé son plan stratégique Cap 2025.

Sur son stand, Creno a mis en pratique son engagement RSE : le bar d’accueil était composé d’un plateau de « marbre de plastique » composé à partir, en partie, de caisses plastique fruits et légumes, soutenu par des baguettes de bois réutilisées provenant d’un spectacle son & lumière à Arles.
© Creno

Pendant les cinq jours du Sirha, grand rendez-vous professionnel de la restauration qui s’est déroulé entre le 19 et le 23 janvier dernier à Lyon, Creno, réseau de grossistes à service complet indépendants, a célébré le cinquantième anniversaire de sa création. « Un cinquantième anniversaire, c’est l’occasion de prendre un peu de hauteur dans un contexte en pleine mutation, reconnait Franck Andrieux, directeur commercial et marketing. L’impact du changement climatique, la situation géopolitique incitent à repenser le logiciel »

Adopter une nouvelle vision du métier

Lancement de ByCreno, création de sa marque française et bio éO’BIO et de première place de marché digitale en fruits et légumes, adhésion à l’association Les Amis du Domaine de Marcerolles :  quelques jalons qui tendraient à montrer la résilience du réseau.  « Ces cinquante années d’existence ont montré la capacité du groupe à toujours savoir rebondir tout en préservant l’essentiel de ce qui fait son histoire. Et aujourd’hui, compte tenu de la situation actuelle, nous pouvons adopter une nouvelle vision sur notre métier » précise Pierric Bouleau, directeur général de Creno.

 

Pierric Bouleau (à gauche), directeur général de Creno et Franck Andrieux, directeur commercial et marketing du réseau.
© Philippe Gautier-FLD

 

Cette nouvelle donne de Creno passe par un nouveau slogan : « Unissons tous les possibles ». Derrière ce thème, le réseau entend développer une action proactive et « déverrouiller les portes » comme le précise Pierric Bouleau : « Aujourd’hui, un certain nombre de paramètres doivent absolument être pris en compte pour la pérennité des entreprises. L’évolution de l’amont de la filière avec le risque d’une baisse de la production demain, la multiplication des lieux et des types de consommation impactant l’aval sont autant d’enjeux qui doivent être inclus dans la stratégie de la communauté Creno. Dans ce contexte, la force de nos 14 affiliés et 30 dépôts, positionnés entre amont et aval, est dans leur ancrage dans les territoires et les grands bassins de production. Elle est aussi dans l’ensemble des collaborateurs qui développent une véritable expertise dans l’ensemble des métiers ».

Objectif : « Engagé RSE » Afnor

Cependant, pour Creno, une remise en question des modèles actuels, du métier de GASC et un changement du logiciel est nécessaire. Pour mener ce travail, le réseau proposera tout au long de l’année des actions et des engagements incitant clients, producteurs, fournisseurs à trouver des solutions.  Parallèlement à cette démarche, Creno a validé un politique RSE commune dans le cadre de son plan stratégique CAP 2025. Avec un objectif clairement établi : obtenir la labellisation « Engagé RSE » de l’Afnor à l’horizon 2025.

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes