Aller au contenu principal

Fruits rouges : le Maroc maintient sa dynamique d'exportation

Les exportations marocaines de fruits rouges frais et surgelés sont en croissance sur les trois dernières années. 170 000 t ont été exportées en 2019-2020.

L’Europe reste la principale destination des fruits rouges marocains dont plus de 30 % à destination de l'Espagne. © MLC
L’Europe reste la principale destination des fruits rouges marocains dont plus de 30 % à destination de l'Espagne.
© MLC

Malgré les conditions particulières, la filière fruits rouges marocaines maintient son dynamisme. D’après les données de Morocco Foodeex, les exportations marocaines de fruits rouges frais et surgelés sont en croissance sur les trois dernières années. La campagne 2019-2020 a dépassé les 170 000 t, soit une augmentation de + 22 % par rapport à la précédente et +40 % par rapport à 2017-2018. Cette progression est plus marquée chez les fruits rouges frais qui cumulent près de 90 000 t exportées en 2019-2020, dont 35 400 t de framboises (soit 39 % des exportations) et 33 300 t de myrtilles. Sur cette période, les exportations en framboises et myrtilles sont en progression de 28 % et 38 %.

A lire aussi : Petits fruits : l’intérêt pour le kiwaï va croissant

Les fraises qui représentent 20 000 t exportées, ont une évolution moins importante : +5 %. « Ce rythme de développement se constate également sur le début de la campagne 2020-2021 », mentionne le mensuel Agriculture du Maghreb. Avec 95 % des exportations, l’Europe reste la principale destination des fruits rouges marocains dont plus de 30 % vers l'Espagne, 10 % vers l'Allemagne et 16,5 % à destination du Royaume-Uni (avant Brexit). Ces exportations sont à rattacher aux évolutions des surfaces consacrées aux petits fruits dans les trois grandes régions de production du royaume : le Loukos, le Gharb et le Souss.

Une évolution vers le hors-sol

En 2019-2020, les surfaces consacrées à ces cultures représentaient 9 350 ha, avec notamment une augmentation des surfaces de myrtilles de 300 ha pour arriver à plus de 3 000 ha. Celles de framboise (3 100 ha), de mûre (100 ha) et de baies de goji (50 ha) stagnent. « La culture hors-sol notamment de la framboise est également une évolution pour répondre à la qualité exigée du marché et la pression sanitaire et environnementale », précise la revue technique, mentionnant également une formation sur la production de framboise organisée par le cabinet Green Smile et la société Agrosome.

A lire aussi : Le Maroc segmente sa tomate

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Prévisions de récolte : une très faible production européenne d'abricot en 2021
Les prévisions de récolte européenne d'abricot sont particulièrement basses cette année. Si les chiffres sont encore incertains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes