Aller au contenu principal

Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement officiel du premier comité régional d’Interfel

C’est sur le Sirha, le 28 janvier, qu’a officiellement été lancé le premier comité régional d’Interfel, celui de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’Auvergne-Rhône-Alpes est la première région à « s’être portée volontaire » pour le Comité régional, explique Laurent Grandin, président d’Interfel. Il était donc tout naturel que l’annonce officielle se fasse en terres lyonnaises sur le grand salon de la restauration. D’autant que cette année, l’interprofession fruits et légumes y occupait une place particulièrement visible avec son propre stand et pas des moindres !

Le but des comités régionaux d’Interfel : redescendre sur le terrain les actions de l’interprofession et « porter la bonne parole », auprès des professionnels, mais aussi des politiques, du grand public et notamment des jeunes. « Sur le terrain, Interfel était perçu comme un impôt, une taxe », affirme Christian Berthe (UNCGFL) qui a été élu président de ce premier comité régional. Il insiste sur la notion de filière. Douze des quatorze familles d’Interfel ont répondu présent pour le projet. (Les importateurs et le SNRC -restauration collective concédée- n’ont pour le moment pas signé).

Deux postes amont, deux postes aval

Le bureau est composé de deux postes amont le vice-président Régis Aubenas (FNPF) et le secrétaire général Jean-Louis Ogier (Coordination rurale) et deux postes aval dont le président Christian Berthe (UNCGFL) et le trésorier, Serge Durpruilh (FCD). Le comité est basé à Agrapole où siègent notamment la chambre d’agriculture, Coop de France et plusieurs autres instances régionales. Chaque comité régional aura aussi un animateur. Pour le comité Auvergne-Rhône-Alpes, il s’agit de Juliette Dumoulin qui anime aujourd’hui le réseau des diététiciens d’Interfel au niveau de la région.

Les statuts fixés, la feuille de route a été dessinée. Parmi les chantiers prioritaires : « mieux se connaître afin de représenter la filière de façon commune. Entre présidents, on se connaît, mais sur le terrain, la majeure partie des adhérents de nos familles ne se connaissent pas », précise Christian Berthe. Autre objectif : aller à la rencontre des jeunes, notamment des étudiants (« on a l’Isara, Centrale… », rappelle Christian Berthe) pour communiquer et expliquer les messages de la filière. Enfin troisième chantier « faire de la fête des fruits et légumes frais, une vraie fête de la maison fruits et légumes ».

La pédagogie sur le terrain est une des priorités des comités régionaux : « On va contrecarrer, sur le terrain, nos fossoyeurs. Sans être sur la défensive », précise Christian Berthe, mais en ouvrant le dialogue. « Il n’y a qu’en région qu’on puisse le faire de cette manière-là parce qu’on connaît les acteurs ». 

Le deuxième comité régional d’Interfel sera lancé sur le Salon de l’Agriculture. Il s’agit de l’Ile-de-France. Un troisième est bien avancé : la Nouvelle Aquitaine.

Lire aussi nos autres infos sur le Sirha ici. D'autres infos à venir dans FLD Hebdo mardi 5 février

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
Tech & Bio 2021 a démarré pour trois jours
Le salon Tech & Bio a lieu du 21 au 23 septembre 2021 dans la Drôme. 80 conférences et 100 ateliers sur les techniques…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
Vente directe : les questions à se poser avant de choisir son distributeur automatique de fruits et légumes
Se lancer dans la vente en distributeur automatique ne s’improvise pas. En amont, plusieurs points clés doivent être réfléchis.
L’amande, star des nouveaux produits
En 2020, pour la 6e année consécutive, l’amande est le fruit à coque le plus utilisé dans les lancements de nouveaux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes