Aller au contenu principal

Inflation
Flambée des coûts de l'énergie : la région Hauts-de-France se mobilise pour les endiviers, filière en péril

La flambée des coûts de l’énergie met en péril le modèle économique des endiviers des Hauts-de-France et la pérennité de la filière française. Le secteur et la région ont interpelé la ministre de la Transition énergétique.  

La culture de l'endive es très gourmande en énergie, notamment en électricité (ici une chambre de forçage de jeunes pousses d'endives).
© Julia Commandeur - FLD

Conscients des enjeux et des difficultés rencontrés actuellement par les endiviers, les représentants de la région des Hauts-de-France ont interpelé la ministre de la Transition énergétique. L’APEF (association des producteurs d’endives de France) et l’Union des Endiviers les ont remerciés dans un communiqué du 12 septembre.

« Face à l’urgence de la situation, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, et Marie-Sophie Lesne, vice-présidente en charge de l’Agriculture, l’Agroalimentaire et la Pêche de la région Hauts-de France, ont alerté Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, par courrier et lui ont demandé d’intervenir en faveur de la filière endivière, principalement implantée dans les Hauts-de-France (95 % de la production). L’APEF et l’Union des Endiviers s’associent pour les remercier de leur mobilisation et de leur solidarité », ont exprimé les deux organisations.

 

Prix de l’énergie : un modèle économique en péril

En raison de la hausse des prix de l’énergie, les producteurs d’endives français sont en grande difficulté économique : une part importante des endiviers n’est pas en mesure de renouveler ses contrats d’achat d’énergie aux prix actuellement proposés. Ce qui implique de lourdes conséquences sur l’activité dès cet hiver.

 « Face à la hausse des prix de l’énergie, notre modèle économique est en péril. Si nous ne trouvons pas de solution, la France pourrait perdre sa position de leader de la production d’endives », explique Catherine Decourcelle, présidente de l’APEF.

 

Bouclier tarifaire, négociations avec les distributeurs, allègements des critères d’accès aux aides… des solutions sont envisageables

« Nous ne pourrons pas passer ce cap sans soutien : bouclier tarifaire ? Soutien dans la négociation des prix avec les distributeurs ? Allégement des critères d’accès à l’aide aux énergo-intensifs du Plan de Résilience ? Soutien pour la transition énergétique de la filière ? Les endiviers se tiennent à disposition pour exposer plus en détail les difficultés rencontrées et chercher ensemble des solutions de soutien pour la filière », conclut Philippe Bréhon, président de l’Union des Endiviers.

Principale région productrice, la filière produit 145 000 t d’endives dans les Hauts-de-France chaque année, ce qui y génère près de 4 000 emplois directs et 500 indirects.

L’APEF rassemble les productions d’endives et leurs dérivés : 10 organisations de producteurs et 6 producteurs indépendants, soit 80 % de la production française d'endives.

L’Union des Endiviers est le syndicat fédérant les producteurs d’endives.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Pour Interfel, le fonds d’aide alimentaire durable rate sa cible
Enveloppe trop faible, fléchage déficient : pour l’interprofession fruits et légumes Interfel, le fonds d’aide alimentaire…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes