Aller au contenu principal

Sud-Ouest/Est
La prune française à la recherche d’une meilleure visibilité en rayon

L’AOPn Prunes de France a acté un mieux dans la consommation depuis plusieurs années. Il s’agit désormais d’enfoncer le clou.

© BGSO

L’assemblée générale de l’AOPn Prunes de France s’est déroulée fin avril à Moissac (Tarn-et-Garonne). La campagne 2018, marquée par d’importants épisodes de gel, a vu les volumes lourdement chuter : 80 % de pertes en variétés américano-japonaises et près de 30 % en variétés traditionnelles. Du coup, le produit français s’est fait rare et l’offre a été complétée par des volumes d’importation tracés (Espagne) en juillet afin de préserver les parts de marché. Le résultat en magasin a été évident : déficit d’offre, sauf peut-être en mirabelle (2017 avait donné une très faible récolte), et prix élevés. La prune a connu de bonnes performances en valeur (+8 %/2017, +6 %/moyenne à trois ans). La mirabelle a aussi aligné de bons chiffres en valeur (+60 % par rapport à la moyenne trois ans) tout comme la reine-claude (+14,6 % en valeur/2017).

Resserrer le calendrier

La campagne 2018 a surtout entraîné une perte de visibilité pour les prunes françaises. Or, le message de l’AOPn à l’intention de la GMS a toujours été clair : la prune fait essentiellement l’objet d’un achat d’impulsion et elle doit disposer d’une bonne visibilité et de place jusqu’à la mi-octobre. D’autant que le contexte est plutôt positif. « La prune continue “pas à pas” à recruter de nouveaux ménages consommateurs : 43 % contre 38 % il y a encore quelques années, malgré quelques décrochages conjoncturels comme en 2018. L’image de notre fruit a résolument changé : plus jeune, moderne, frais, coloré, gustatif… Nos fleurons, reine-claude et mirabelle, sont toujours très attendus, Notre segmentation couleur et l’accent mis sur le gustatif sont des succès », a énuméré Joël Boyer, président de l’AOPn. Il faut, à ses yeux, amplifier le recentrage de l’offre française sur septembre-octobre, en abandonnant certaines variétés (précoces, bleues). « La distribution ne doit plus nous reprocher des choix variétaux du passé qui handicapent encore notre démarrage de campagne. Délaissons ces variétés peu gustatives, celles où nous sommes peu compétitifs », a-t-il martelé. Il faut aussi accélérer sur l’offre en préemballé, mieux valorisée et sur l’export (dossiers en cours pour la Thaïlande, la Colombie et le Vietnam).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
tomates maroc
Europe/Maroc : Le Brexit s’invite dans le débat sur l’importation marocaine de tomates
La sortie du Royaume-Uni de l’UE impacte sur les flux commerciaux avec le royaume chérifien. Copa-Cogeca demande la révision des…
Fruits d’été : la filière rappelle la GMS à ses engagements
La saison bat son plein. La distribution communique sur son soutien aux producteurs. La filière demande que les actes suivent.
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes