Aller au contenu principal

Vergers de pommiers : « la piste de la densification se confirme »

La densité de plantation influence le potentiel de rendement lors de replantations successives. © Invenio
La densité de plantation influence le potentiel de rendement lors de replantations successives.
© Invenio

« Les plantations successives de pommier sur une même parcelle entraînent une spécialisation des bioagresseurs du sol. Il peut alors devenir complexe de les gérer sans désinfection ou sans inclure une période longue de repos des sols. Pour construire les vergers de demain, un des enjeux est de déterminer les meilleurs couples porte-greffe/densité de plantation dans un contexte de 2e et 3e générations pour répondre aux problématiques de fatigue de sol. Afin de répondre aux interrogations des arboriculteurs limousins, différents essais de replantations sont conduits depuis plus de dix ans sur le site de la Faye (Haute-Vienne). Dès 2007, l’évaluation de la performance des porte-greffes associés aux densités de plantation a été initiée. Après 12 récoltes, le constat est tranché. Le cumul de production est significativement impacté par la densité de plantation. Le potentiel de production pluriannuel est nettement favorisé à 3 000 arbres/ha avec 26 % de production supplémentaire sur 12 ans. Les porte-greffes PI80 et PAJAM2 plantés à 3 000 arbres/ha sont les couples les plus productifs. En 2012, ce sont les deux densités de références locales (2 500 et 3 000 arbres/ha) associées aux porte-greffes PAJAM1 et ELMA qui ont été mises en comparaison avec des plantations plus denses (3 500 et 4 000 arbres/ha). Huit ans après plantation, la densité de plantation se confirme comme le facteur dominant d’influence du potentiel de production. La plantation à 4 000 arbres/ha est la plus productive avec un cumul de production de 275,9 t/ha contre seulement 220,7 t/ha pour la plantation à 2 500 arbres/ha. Les plantations à 3 000 et 3 500 arbres/ha permettent d’atteindre un potentiel intermédiaire. Ces nouvelles références mettent en avant un avantage pour les plus hautes densités en contexte de replantation successive. Un suivi sera conduit jusqu’à la fin de vie des vergers afin de s’assurer du maintien de cet avantage dans le temps. La plantation haute densité n’est pas autorisée à ce jour dans le cadre du cahier des charges AOP Pomme du Limousin. Les couverts végétaux d’interplantation (tagète, moutarde blanche, sarrasin, minette) et leurs pouvoirs améliorants sont étudiés comme une piste complémentaire. »

A lire aussi : Vergers de fruits à noyau : allier durabilité et performance

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

La récolte 2020 des racines de ginseng, issues  de semis de 2014, permettra à Sylvain Latapie et Yohan Benoît de développer la gamme  de produits de Jardins d'Occitanie.  © RFL
Jardins d’Occitanie produit et valorise du ginseng français
Jardins d’Occitanie s’est armé de patience pour développer un projet d’agro-chaine autour du ginseng, plante asiatique médicinale…
Les circuits longs recherchent une gamme de pomme bio, avec une rouge, une bicolore et une jaune.  © RFL
Des tensions sur le marché des pommes et poires bio
Les marchés pomme et poire bio subissent l’arrivée d’importants volumes et de nouveaux opérateurs entraînant de nouvelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes