Aller au contenu principal

Fraise
La Fraise Label Rouge du Lot-et-Garonne veut se structurer autour de la Mariguette

Après 13 ans de Label Rouge qui ont, selon les termes des parties prenantes, sauvé une filière, l’Association des Fruits et Légumes du Lot-et-Garonne annonce une belle campagne à venir. Des inquiétudes demeurent néanmoins : flambée des coûts et guerre en Ukraine, loi Agec, loi EGalim. En parallèle, les ambitions se tournent vers la variété Mariguette pour le Label Rouge et la recherche d’une variété ronde française pour remplacer l’Espagne en produit d’appel.

La Fraise Label Rouge du Lot-et-Garonne, lors d'un déjeuner de presse à Paris le 24 mars, a annoncé une campagne 2022 qui démarre sous de bons auspices mais qui reste source d'inquiétudes. De gauche à droite : Félix Pizon (directeur de l'Association des fruits et légumes de Lot-et-Garonne - AIFLG), Sylvie Delaurier (productrice de fraises Label Rouge à Damazan) et Eric Bazile,(président de l'AIFLG).
© Julia Commandeur - FLD

Alors que les premières barquettes sont déjà sur les étals, la fraise Label Rouge du Lot-et-Garonne s’attend à une belle récolte 2022. Sur les 17 000 t de fraises produites dans le département [soit 27 % de la production nationale qui est d’environ 58 000 t], 600 t en moyenne sont labelisées Label Rouge. « Le Label Rouge reste une niche, entre 5 à 10 % de la production, ce qui permet de ne pas dévaloriser notre catégorie 1 », explique Eric Bazile, président de l’association des Fruits et Légumes du Lot-et-Garonne (AIFLG).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
L’inflation met à mal les efforts faits pour Egalim
Alors que tous les acteurs de la restauration collective et des filières sont mobilisés pour une alimentation plus durable, l’…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes