Aller au contenu principal

Fruits & Légumes : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière fruits & légumes, de la production à la distribution

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Bretagne
La fraise de Plougastel veut obtenir une IGP

L’Association des producteurs de fraises de Plougastel a annoncé, fin novembre, qu’elle engageait une démarche de demande d’Indication géographique protégée.

La fraise est cultivée à Plougastel-Daoulas depuis le XVIIIe siècle. © Association des producteurs ...
La fraise est cultivée à Plougastel-Daoulas depuis le XVIIIe siècle.
© Association des producteurs de fraises de Plougastel

« Fraise de Plougastel Origine Espagne » : c’est l’étiquette, repérée il y a deux ans qui avait circulé sur les réseaux sociaux, qui a déclenché la démarche. « Chaque année, des distributeurs ou producteurs utilisent à tort la notoriété de la fraise de Plougastel pour mieux vendre leurs produits. Or, du fait d’un parcellaire divisé et de la loi littorale, nous n’avons pas la possibilité de développer la production. Nous avons donc décidé de protéger le nom « Fraise de Plougastel » pour préserver la viabilité de nos exploitations », indique Frédéric Rolland, coprésident de l’Association des producteurs de fraises de Plougastel.

Créée en 2017, l’Association des producteurs de fraises de Plougastel compte 37 membres, soit 95 % des producteurs de la zone, pour 50 ha et 2 400 t/an de fraises, dont 75 % de Gariguette, le reste en Mariguette, Dream, Magnum et Cirafine. La moitié des producteurs adhèrent à Savéol, les autres vendant en direct ou par des grossistes. Tous les modes de production sont représentés, pleine terre, jardins suspendus et bio. Cultivée depuis le XVIIIe siècle à Plougastel-Daoulas, dans la rade de Brest, où elle avait été ramenée par un officier de marine, Amédée-François Frézier, la fraise s’y est depuis maintenue. Dès les années 60, une zone, reconnue par l’État, avait été délimitée pour protéger l’appellation. « La zone IGP est ainsi déjà définie et porte sur Plougastel-Daoulas et six autres communes. »

Pour leur dossier, les producteurs devront prouver les éléments différenciants de la fraise de Plougastel. « L’étude météo montre des caractéristiques spécifiques favorables à la fraise, notamment un taux d’hygrométrie élevé et une faible amplitude thermique. La qualité de l’eau pourrait aussi être particulière », précise Frédéric Rolland. Des analyses organoleptiques seront également organisées. Et les producteurs devront s’accorder sur le cahier des charges de l’IGP. « D’ici un an, nous devrions avoir rédigé le cahier des charges. Il y aura ensuite le processus auprès de l’Inao et de Bruxelles, pour un résultat que nous prévoyons dans trois à cinq ans. »

Les producteurs prévoient d’établir le cahier des charges d’ici un an pour un résultat dans les trois à cinq ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L'utilisation de paillages biodégradables se développe en maraîchage bio
L’offre des paillages biodégradables se diversifie. Leur usage se développe avec intérêt, notamment pour faire face aux…
La filière fruits et légumes s’adapte au changement climatique
L’agriculture est un des premiers secteurs touché par les impacts du changement climatique. S’y adapter constitue un enjeu…
Légumes : « L’agriculture de conservation des sols apporte des effets agronomiques très positifs »

Témoignage de Xavier Dubreucq, conseiller en maraîchage.

Pourquoi un sol naturel…

8 bonnes pratiques d’utilisation des films de paillage biodégradables
L'usage des paillages biodégradables se développe, notamment pour faire face aux contraintes de recyclage du plastique. Le…
Dans cette serre, la densité des fraisiers est augmentée grâce à la superposition des gouttières de culture
L’augmentation de la densité de plants de fraisier par superposition des gouttières rend la serre plus efficiente et augmente le…
Processus électoral du CSE : mode d’emploi
La mise en place du Comité social et économique (CSE) dans les entreprises d’au moins onze salariés sera effective en 2020. Voici…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes