Aller au contenu principal

La production allemande d'asperges en décroissance

Les producteurs allemands ont vécu une campagne asperge 2020 mitigée. Si la consommation et les prix ont été élevés, les surfaces et les volumes produits sont en nette régression depuis deux ans.

A l’approche d’une nouvelle campagne d’asperge en Allemagne, Michael Koch, analyste des marchés chez AMI, Agrarmarkt Informations-Gesellschaft mbH, témoigne que « la crise du Covid-19 a certainement rendu la saison des asperges 2020 de l'Allemagne inoubliable ». Après les inquiétudes de départ, la saison s'est mieux déroulée que prévu. « La pénurie de main-d'œuvre a d’abord réduit la possibilité de récolter toutes les parcelles d'asperges. Puis, la pandémie a fait disparaitre le débouché du secteur de la restauration qui est habituellement important pour les asperges en Allemagne », commente-t-il. Toutefois, avec l’augmentation des achats des ménages allemands, le marché a été assez stable, avec des prix consommateurs plus élevés que l'année précédente. En avril, le prix moyen des asperges au détail était de 9,09 € / kg, soit 29 % de plus que le même mois en 2019. En mai, il était de 7,61 € / kg et en juin de 8,01 € / kg, soit 17% de plus que l'année dernière.

Surfaces et volume en baisse de près de 10 % en deux ans

Grâce à la hausse des prix et à l'augmentation des achats des consommateurs en avril et mai, les dépenses des consommateurs en asperges ont atteint leur plus haut niveau des six dernières années, environ 30 % supérieur à celui de l’année précédente. « Mais quelle que soit la situation, la question fondamentale demeure : ce prix est-il suffisant pour une production à long terme d'asperges en Allemagne? », s’interroge Michael Koch. En effet les données fournies par son cabinet montrent qu’après une croissance continue de surfaces et des volumes produits en Allemagne depuis 2010, l’année 2018 est le point d’inflexion de cette tendance. Les surfaces plantées (y compris les nouvelles plantations) sont passées de 22 900 ha en 2010 à un pic de 28 500 ha en 2018. Mais elles ont chuté à 25 900 ha en 2020 soit une baisse de près de 10 % en deux ans. Il en est de même pour la production. Après un plafond à plus de 130 000 t en 2018, les volumes ont chuté de 25 000 t en deux ans et sont juste au-dessus de la barre de 100 000 t (106 000 t). La production allemande d'asperges était de 92 000 t en 2010.

 

A lire aussi : Occitanie : Arterris veut développer son activité asperge

                      Asperge : des sucres et du froid pour optimiser le potentiel de production

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Les matériaux de couverture double paroi en plastique innovant, comme le F-Clean, pourront désormais bénéficier des Certificats d’économie d’énergie. © CTIFL
Serres : trois nouvelles fiches pour les Certificats d’économie d’énergie
Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) aide le financement d'équipements permettant des économies d’énergie.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes