Aller au contenu principal

Emballages plastiques : l’AOPn Fraise va revoir ses références

La filière fraise ne pourra plus utiliser d'emballages plastiques à partir de juin 2026. L'AOPn Fraises de France étudie les alternatives.

« Les GMS qui voulaient appliquer le zéro plastique avant la date sont un peu revenues en arrière concernant la barquette carton en fraise, suite notamment à des problèmes de gaspillage alimentaire », indique Emeline Vanespen.
« Les GMS qui voulaient appliquer le zéro plastique avant la date sont un peu revenues en arrière concernant la barquette carton en fraise, suite notamment à des problèmes de gaspillage alimentaire », indique Emeline Vanespen.
© E. Vanespen

La fraise a jusqu’au 30 juin 2026 pour supprimer ses emballages plastiques et l’AOPn Fraises de France veut mettre ce délai à profit pour retravailler sa segmentation. « Courant 2022, quand tous les éléments de la loi seront précisés, nous créerons un groupe de travail pour revoir la segmentation standard de la filière, c’est-à-dire les barquettes plastiques 250 g et 500 g, indique Emeline Vanespen, directrice de l’AOPn. Nous allons réévaluer les matériaux et les grammages, l’objectif étant de définir une ligne directrice pour la filière courant 2024, pour que les opérateurs aient deux ans pour l’ajustement ou l’achat de machines. » La piste probable est la barquette carton.

« Pour l’instant, la barquette carton réduit les ventes de plus de 30 %. La fraise étant un produit plaisir, qui coûte assez cher, le manque de visibilité nuit aux ventes. » La filière s’inquiète aussi du surcoût lié aux barquettes, investissements machine, transport et stockage, ces emballages prenant plus de place. Les grammages pourraient donc être revus, à la hausse pour limiter le coût de l’emballage au kilo ou à la baisse en conservant le même prix unitaire. « Nous espérons l’émergence de solutions que nous allons tester en termes notamment de tenue de produit. Nous allons aussi réfléchir au plastique recyclable et recyclé s’il peut y avoir des modifications de la loi dans ce sens. Et des emballages bois continueront à être utilisés pour des segments de niche, même si le bois coûte très cher, n’est pas recyclé et pose des problèmes d’approvisionnement à partir de pays tiers. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Quelles sont les clés de réussite du rayon fruits et légumes, selon Olivier Dauvers ?
Lors de Medfel 2022, l’expert en grande consommation Olivier Dauvers a présenté les clés de la réussite du rayon fruits et…
« Avec peu de surfaces de framboisiers, on peut obtenir une bonne rémunération rapide », témoigne David Gery, enchanté par sa nouvelle activité.
En Corrèze, un éleveur bovin se diversifie avec la culture de framboises
En Corrèze, David Gery a réussi la diversification de son exploitation en devenant avec succès éleveur et producteur de…
Suisse : Stef se développe l’acquisition de la société Frigosuisse

Le groupe de transport et de logistique français Stef vient de signer un protocole d’accord en vue d’acquérir la…

Un nouveau président à AOPn Tomates et Concombres de France
L’AOPn Tomates et Concombres de France a été hier un nouveau président : Jean-Pierre La Noë.
Producteurs de fruits et légumes, ils parlent de leur métier sur les réseaux sociaux
Mickaël Mazan et Pauline Steinmetz montrent sur les réseaux sociaux « la réalité du terrain » de leurs métiers de producteur de…
[Medfel 2022] Comment Arnaud Montebourg compte révolutionner et restructurer une filière d’amandes françaises
La Compagnie des Amandes a expliqué comment elle compte rémunérer ab initio les producteurs partenaires et a fait le point de ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes