Aller au contenu principal
Font Size

Kiwi : la Scaap Kiwifruits recrute  des producteurs

La coopérative Scaap Kiwifruits a organisé fin septembre un forum technique pour discuter innovation technique en verger de kiwi.

C’est Arnaud Depuydt qui démarche tous les clients.  © V. Bargain
Le forum technique organisé par la coopérative Scaap Kiwifruits a regroupé une centaine de producteurs.
© Scaap Kiwifruits

L’un des objectifs du forum organisé par la coopérative Scaap Kiwifruits, fin septembre, était de sensibiliser de nouveaux producteurs à la culture de kiwi. « Nous avons voulu regrouper les producteurs pour parler technique et notamment innovation », expliquait François Lafitte, président de la coopérative. Sur la centaine de producteurs inscrits à la journée, une vingtaine était des producteurs en recherche de diversification. Les producteurs étaient invités à visiter des parcelles des trois espèces phares de la coopérative : le Hayward, l’Oscar Gold et le Nergi. Les visites étaient menées par les techniciens et les producteurs de la coopérative. Des agrofournisseurs partenaires ont exposé leurs produits. La Scaap Kiwifruits regroupe aujourd’hui 240 producteurs et 120 producteurs associés, soit 850 ha de vergers. « Mais notre objectif est d’être à 1 000 ha dans les cinq ans », continue le responsable professionnel.

100 ha de vert et 100 ha de jaune

La coopérative espère mobiliser de nouveaux producteurs pour planter une centaine d’hectares supplémentaires en Hayward (Actinidia deliciosa), le kiwi vert. Il constitue aujourd’hui 90 % des plantations. Près de 15 000 t sont commercialisées. « Mais c’est une variété qui continue d’être plantée. Nous constatons une belle réponse du marché français mais aussi à l’export sur du haut de gamme où 50 % des volumes sont vendus. » La coopérative a beaucoup travaillé sur la certification. « Autour de 80 % de nos vergers sont Global Gap, 10 % sont en bio, 20 % sous Label rouge et 20 % sous IGP Kiwi de l'Adour », détaille le producteur. Même objectif de plantation pour Oscar Gold (Actinidia chinensis), le kiwi jaune. Avec cent hectares supplémentaires, les surfaces de la coopérative devraient doublées. « Il y a une forte demande sur ce produit, commercialisé principalement en France, continue-t-il. Cette espèce est productive, près de 35 t commercialisables par hectare et aussi tolérante à la PSA, la bactériose, que l’Hayward. » Enfin le Nergi (Actinidia arguta) connaît aussi une belle dynamique de marché avec un produit qui se vend bien dans les pays scandinaves en particulier. « On valorise bien le produit, autour de 2 à 2,50 € le kilo, souligne François Lafitte. Mais la quantité de main-d’œuvre nécessaire au moment de la récolte limite les surfaces sur une même exploitation. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Mâche, blette, épinard, roquette s'accommodent de la moindre luminosité des serres photovoltaïques avec une baisse du rendement de 25% à 40%.
Serres photovoltaïques : « La perte de rendement est acceptée par certains producteurs qui ont des abris surdimensionnés»
Témoignage de Thierry Corneille, conseiller au Ceta de Châteaurenard (Bouches-du-Rhône).
[Coronavirus Covid-19] L’après-crise, un retour à une non-normalité
Le rapport “Pressing Refresh” analyse l’avenir du secteur des fruits et légumes frais après la crise sanitaire, d’un point de vue…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes