Aller au contenu principal

Kenya : bientôt une nouvelle usine de pommes de terre surgelées

Capable de traiter 60 000 tonnes de produits, la nouvelle unité visera clairement le marché européen.

Cette nouvelle usine de transformation de pommes de terre au Kenya fait l’objet d’un investissement de 16,74 millions d’euros.
© Europatat

Le 31 janvier dernier, les travaux de construction d’une unité de transformation de pomme de terre et de patate douce ont débuté dans la ville d’Iten (comté d’Elgeyo Marakwet) au Kenya, rapporte l’agence Ecofin. Cette usine devrait avoir une capacité annuelle de traitement de 60 000 tonnes de tubercules sous forme de produits surgelés. La production de l’usine sera principalement dédiée à l’export spécifiquement vers l’Europe.

Pour son approvisionnement, l’usine a prévu de signer des contrats avec des coopératives agricoles de producteurs de pomme de terre et de patate douce dans le comté. Cela devrait permettre d’offrir un débouché valorisé à plus de 10 000 petits exploitants agricoles. Faisant l’objet d’un investissement de 16,74 millions d’euros, le projet s’inscrit dans le cadre du Programme britannique de développement économique urbain durable. La mise en œuvre est assurée par Select Fresh Produce Kenya Limited et la municipalité d’Iten.

La pomme de terre est un produit d’importance au Kenya. La production nationale de  pomme de terre tourne autour de 2 millions de tonnes par an. La filière emploie environ 3,5 millions de personnes selon les autorités du pays

Les plus lus

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Face à la sécheresse, comment l'agriculture des Pyrénées-Orientales envisage sa gestion de l'eau ?

Face au manque d’eau, à l’amenuisement des réserves et à la sécheresse prolongée, les Pyrénées-Orientales se concertent pour…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Tavelure sur une feuille de pommier
Tavelure : quelle est cette piste de recherche innovante contre la maladie numéro 1 du pommier ?
Une piste de recherche actuellement à l’étude contre la tavelure, principale maladie du pommier, repose sur la combinaison d’une…
Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes