Aller au contenu principal

Isère : pourquoi le MIN de Grenoble participe à l’opération « L’Eté des Marchés » ?

Le marché d’intérêt national (MIN) de Grenoble a accueilli le lancement de l’opération « L’été des marchés » initiée par Grenoble-Alpes Métropole.

Grand public, mais aussi placiers des marchés, ont visité le MIN pour mieux connaître l'importance de la place.
© Min de Grenoble

L’opération « L’été des Marchés », qui se déroule du 21 juin au 3 juillet, vise à mettre en avant les commerçants de plein vent de la métropole grenobloise. Sur ce territoire, on compte une soixantaine de marchés, dont une quarantaine de marchés bio ou de producteurs locaux, et dont certains se tiennent l’après-midi.

A l’occasion du lancement de l’événement sur le MIn de Grenoble, visite coorganisée avec l’office de tourisme, animations diverses (tri des déchets avec Véolia, préparation de brochettes de fruits avec le CAP Primeur) et mini table ronde avec interventions de grossistes du MIN, de maraichers, et de primeurs, ont ponctué la matinée.

Lire aussi : Isère : le MIN de Grenoble veut redynamiser le carreau des producteurs

Rappeler le rôle pivot du MIN  

« Cette participation à l’opération « l’Eté des Marchés » est une excellente occasion pour le MIN de rappeler qu’il est le lieu où les produits transitent et l’importance de la rencontre physique entre grossiste, détaillant et le produit à l’heure où émergent de nouveaux systèmes de commercialisations », explique Jean-Luc Duperret, directeur du marché de gros. Assurant un chiffre d’affaires supérieur à 60 M€ par an, le MIN de Grenoble présente d’une part une activité de logistique urbaine particulièrement dynamique et une activité de carreau (une vingtaine de grossistes et dix producteurs), un peu en baisse de régime.

Réflexion sur l’avenir

L’opération « L’Eté des Marchés » permet ainsi de montrer mais aussi aux médias et aux élus l’importance du MIN de Grenoble. « L’important est de montrer que derrière le marché de gros, ce sont des PME engagées, des grossistes sélectionneurs de produits. Et souligner le caractère d’intérêt national du marché », affirme Jean-Luc Duperret. Le carreau est installé dans une très impressionnante halle classée : une réflexion a débuté sur la rénovation du site et l’aménagement des locaux. Elle s’inscrit dans une stratégie à cinq ans en cours d'élaboration. « L’objectif est de donner plus de visibilité pour nos clients primeurs et aussi aller vers la restauration grenobloise », conclut le directeur du MIN.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

La France perd sa seule usine de transformation des artichauts
La seule usine française (installée en Bretagne) assurant la transformation des artichauts a fermé ses portes. Un manque à gagner…
Entre Le Marché de Léopold et les Comptoirs de la Bio, c’est fini !
Le Marché de Léopold table désormais sur son modèle actionnarial et opérationnel pour assurer son développement.
[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne
La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le…
bananes équitables en rayon
100 % certifiées et projets pilote en production : comment Lidl s’engage pleinement pour la banane ?
Biodiversité, rémunération, environnement, pesticides… Lidl France s’est engagé dans la responsabilisation de ses filières de…
Pommes de terre bio : « Il est urgent de relancer la consommation !»
La baisse de consommation et les incertitudes sur les rendements amènent certains opérateurs à se désintéresser de la pomme de…
Légumes de France appelle son réseau à effectuer des relevés de prix et d'origine en magasins
Le syndicat Légumes de France veut vérifier les prix pratiqués en magasin, ainsi que la place des productions françaises vis-à-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes