Aller au contenu principal

Haricot : un test pour prévenir la fusariose

Un test de sol s’appuyant sur la biologie moléculaire est désormais au point pour mesurer le potentiel infectieux des parcelles vis-à-vis de la fusariose du haricot. Précis et rapide, il permet d’éviter la mise en culture des parcelles les plus contaminées et de mieux gérer ce risque de maladie racinaire.

La fusariose du collet du haricot affecte une parcelle sur dix.
La fusariose du collet du haricot affecte une parcelle sur dix.
© Unilet

Pour prévenir les dégâts de fusariose, il n’existe toujours pas de méthode de lutte. Seules la prophylaxie et la réalisation d’un test de sol spécifique avant culture permettent de gérer le risque. Un nouvel outil moléculaire a été mis au point par l’Unilet dans le cadre du projet Rapifusol financé par le Casdar. Il s’agit d’un test quantitatif par analyse qPCR. Cette technique permet d’identifier et de quantifier des micro-organismes dans les plantes ou dans le sol, à partir du séquençage de leur génome. Cette analyse remplace le test de sol datant des années 1980. Il a plusieurs avantages : il est plus rapide (deux semaines contre huit), permettant ainsi de réaliser un test moins d’un mois avant la mise en culture, il nécessite une moindre quantité de sol à prélever (2 à 3 kg contre 8 à 10 pour l’ancien test) et il permet une meilleure évaluation du risque. En revanche, son coût de l’ordre de 100 € HT est plus élevé que celui du test de sol classique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

La France perd sa seule usine de transformation des artichauts
La seule usine française (installée en Bretagne) assurant la transformation des artichauts a fermé ses portes. Un manque à gagner…
Entre Le Marché de Léopold et les Comptoirs de la Bio, c’est fini !
Le Marché de Léopold table désormais sur son modèle actionnarial et opérationnel pour assurer son développement.
[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne
La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le…
bananes équitables en rayon
100 % certifiées et projets pilote en production : comment Lidl s’engage pleinement pour la banane ?
Biodiversité, rémunération, environnement, pesticides… Lidl France s’est engagé dans la responsabilisation de ses filières de…
Pommes de terre bio : « Il est urgent de relancer la consommation !»
La baisse de consommation et les incertitudes sur les rendements amènent certains opérateurs à se désintéresser de la pomme de…
Légumes de France appelle son réseau à effectuer des relevés de prix et d'origine en magasins
Le syndicat Légumes de France veut vérifier les prix pratiqués en magasin, ainsi que la place des productions françaises vis-à-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes