Aller au contenu principal

Snacking
Fruits secs : pourquoi Océalia rachète le portugais Frusel

Le groupe coopératif charentais compte ainsi développer son activité snacking et poursuivre son développement à l’export.

© Piviso de Pixabay

Le portugais Frusel, spécialiste des fruits secs et graines apéritives, passe dans le giron du groupe coopératif charentais Océalia, qui a annoncé son acquisition dans un communiqué du 3 janvier, rapportent nos confrères d’Agra Presse.

L’opération a été menée par le groupe Soficor qui a rejoint le pôle agroalimentaire d’Océalia en 2019. Soficor est transformateur et distributeur de produits apéritif et beurre de cacahuète, avec notamment les marques Menguy’s, Brut de coques, Barnier olives…

 

Mise en commun des capacités industrielles et technologiques

A travers cette acquisition, Océalia veut faire de l’activité snacking « l’un des axes majeurs de ses activités de diversification et poursuivre son développement à l'export ». Soficor et Frusel comptent « soutenir leurs croissances respectives » en mettant en commun leurs capacités industrielles, technologiques et en exploitant les « synergies potentielles » pour renforcer leur poids à l’international.

Les plus lus

Pomme de terre : Douar Den se donne les moyens pour se développer
La société coopérative bretonne vient d’augmenter son capital social afin de pérenniser son activité dans un période troublée…
Pommes : pour Daniel Sauvaitre (ANPP), revaloriser de 0,20 € le kilo n'est pas inaccessible vu les prix depuis trois ans
Le geste des producteurs de pommes le 14 janvier pourrait préfigurer d’autres actions, possiblement plus « musclées », si leur…
Distribution : quel approvisionnement fruits et légumes pour la nouvelle enseigne Toujust ?
 FLD s’est entretenu avec Fabrice Gerber, fondateur de la nouvelle enseigne Toujust, à l’occasion du salon Sirha de Lyon. Il…
Des vergers de pommiers arrachés pour dénoncer les prix d'achat producteur
Des opérations d'arrachage de vergers de pommiers ont eu lieu dans toute la France le 14 janvier. La filière pomme réclame une…
Pourquoi la filière framboise intègre l’AOPn Fraises de France
L’Association de valorisation de la filière framboise (AVFF) fait désormais partie de l’AOPn Fraises de France. Les raisons de…
Pourquoi Pomanjou va investir 29 millions d’euros dans une station fruitière ?
Pomanjou, filiale du groupe Innatis, va regrouper ses activités de stockage-calibrage et conditionnement-expédition, aujourd’hui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes