Aller au contenu principal

Coopérative
France Champignon remet à plat son offre en frais

Le producteur coopératif fait évoluer ses champignons de Paris frais. David Morange, directeur des opérations de France Champignon, précise les tenants de cette évolution.

© France Champignon

C’est à une petite révolution que se prête la coopérative agricole France Champignon en revoyant profondément son offre, son image et sa communication dans le domaine du champignon de Paris frais.

« Historiquement, nous disposions de deux marques : France Champignon et Léon. Il nous est apparu que faire vivre deux marques n’avait plus vraiment de sens aujourd’hui, explique David Morange, directeur des opérations de France Champignon. Cela entraînait de la confusion chez nos partenaires et chez les consommateurs. Nous avons fait le choix de nous recentrer sur France Champignon, un nom qui a l’avantage d’être tout de suite parlant pour tout le monde. » Deux modifications majeures accompagnent cette refonte de l’image. D’une part, le nombre de références passe de treize formats de barquettes sous deux marques, à dix avec une seule.

Passage au vert

L’autre changement important est dans la couleur des emballages : « 95 % de l’offre se fait en barquettes de couleur noire ou bleue. Nous avons adopté la couleur verte, aussi bien pour nos barquettes que nos cagettes, afin de bien souligner nos valeurs, celle d’un champignon 100 % français dont la traçabilité est garantie par notre appartenance au label Agri Confiance. Nous avons adopté un plastique PET recyclable pour nos barquettes, avec l’objectif, à terme, d’utiliser 100 % d’emballages recyclés ou recyclables », souligne David Morange.

L’étiquette a également évolué : logo simplifié sur fond vichy et l’apparition d’une mascotte (un champignon stylisé avec une toque) offrant des conseils culinaires. Un souci de simplicité totalement assumé. « Nous avons travaillé avec les adhérents sur cette image. Il était inutile d’inventer quelque chose où le consommateur ne se retrouverait pas », conclut David Morange.

La coopérative assure directement la commercialisation de ce produit qui représente 7 000 t sur les 57 000 t produites par an, le reste étant vendu aux différentes filiales du groupe Bonduelle pour les produits appertisés et surgelés. L’activité frais de la coopérative représente 17 millions d’euros sur les 110 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes